Aller au contenu principal

Silos de stockage d’aliments : évaluer les risques

Les organisations professionnelles agricoles, signataires de la "Charte pour la sécurisation des livraisons d’aliment pour le bétail en Bretagne, travaillent depuis plusieurs années", à la mise au point de méthodes d’évaluation et de diagnostic afin de réduire les risques graves engendrés par les livraisons et interventions sur les silos et autres lieux de stockage.

© D. Poilvet

Les risques liés aux silos de stockage se sont traduits, à de nombreuses reprises dans le passé, par des événements dramatiques : des accidents graves ou mortels par électrisation au contact de lignes électriques aériennes, des chutes de hauteur, des effondrements de silos.

La Direccte de Bretagne (Direction régionale des entreprises, de la concurrence de la consommation, du travail et de l’emploi), souhaite proposer aux chefs d’entreprises assurant le transport, et aux responsables d’exploitations agricoles (employeurs), différents supports méthodologiques afin de leur permettre de satisfaire à leurs obligations d’évaluation et de prévention de ces risques.

 

Une fiche de diagnostic sécurité des silos et points de livraison

Pour les exploitants agricoles, propriétaires ou exploitants des silos et autres installations de stockage d’aliments pour les animaux, il devient nécessaire de réaliser un diagnostic de sécurité et de conformité du silo. Celui-ci peut être réalisé très facilement à l’aide de la fiche de diagnostic proposée et disponible sur le site internet de la Direccte Bretagne. Ce diagnostic doit être communiqué au fabricant d’aliment du bétail avant l’exécution d’une livraison sur le site de l’exploitation.

 

Un protocole de sécurité

Le fabricant d’aliment doit communiquer à ses transporteurs les éléments d’information relatifs à la sécurité du silo (et des autres points de livraison), ainsi que les consignes de protection ou de non intervention aux conducteurs, lorsque des risques sont constatés sur le silo.

L’exploitant agricole et le transporteur doivent convenir de ces mesures de protection (qui correspondent aux risques évalués), dans un document dit "Protocole de sécurité".

Le protocole de sécurité de chargement et de déchargement peut être demandé aux transporteurs par les agents de l’inspection du travail.

 

 

EXEMPLE

Une ligne électrique aérienne se trouve à une distance trop faible (voir fiche de diagnostic), du silo et de son orifice de remplissage.

La fiche de diagnostic permet de constater cette non-conformité et le risque d’électrisation qu’elle représente pour le conducteur.

Le fabricant et le transporteur, vont devoir convenir avec l’exploitant de mesures de protection temporaires, en attendant des travaux permettant le déplacement de la ligne ou du silo.

Ces mesures de protection ou de non intervention sont reportées dans le protocole de sécurité qui est communiqué au conducteur du chargement.

 

PRATIQUE

Tous les documents sont disponibles sur le site : www.bretagne.direccte.gouv.fr.

Les services de conseil en élevage, les services de prévention de la MSA et des assureurs, ainsi que les services de l’inspection du travail (Direccte) sont susceptibles d’apporter toutes les précisions nécessaires sur ce sujet.

Contact pour information : dr-bretag.pole-travail@direccte.gouv.fr

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

"Sur les engrais azotés, je ne lâcherai pas"
Déçue sur les dossiers des néonicotinoïdes et du glyphosate, la députée finistérienne LREM Sandrine Le Feur se dit déterminée à…
Des légumineuses bretonnes dans nos assiettes
Graines de pois chiche, haricot rouge, pois et lentille corail sont un bienfait pour l’alimentation humaine et constituent aussi…
La méthanisation, bonne pour la planète ?
Eau, air sol…, quels services ou pas, leur sont rendus par la méthanisation agricole ? Vaste question que celle des aménités et…
La région prend position sur la future PAC
La crise Covid a remis sur le devant de la scène l’importance d’une production agricole locale, ainsi que l’apport de l’…
Elevage bio cherche repreneur
A l’occasion du cap symbolique des 1 000 fermes bio en Finistère, le Gab tire la sonnette d’alarme : en bio aussi, le…
La séparation de la vente et du conseil, un concept plus qu'une réalité
L'indépendance du conseil en phytos, instaurée dans le cadre de la loi Egalim, est en vigueur depuis le 1er janvier. Son objectif…
Publicité