Aller au contenu principal

Sima 2013 : une 75e édition sous le signe de l’électronique embarquée

Aperçu des grandes tendances technologiques du salon et des premières nouveautés dévoilées.

Les grands terminaux tactiles isobus offrent de nombreuses fonctions facilitant le pilotage des tracteurs et des outils.
Les grands terminaux tactiles isobus offrent de nombreuses fonctions facilitant le pilotage des tracteurs et des outils.
© L. Vimond
Après deux journées de forte affluence, cette 75e édition s’annonce comme un bon cru, tant sur le plan du visitorat que sur le climat des affaires. L’innovation est aussi au rendez-vous avec cette année l’électronique embarquée comme fil conducteur. La plupart des cabines de tracteurs et d’automoteurs accueillent désormais de grands écrans tactiles multifonctions. Leur compatibilité à la norme Isobus tend à se généraliser. Les constructeurs d’outils ne sont pas en reste et sont de plus en plus nombreux à proposer des versions Isobus. Parmi les multiples fonctions offertes par les terminaux, celles en lien avec le positionnement GPS continuent de se développer. La coupure automatique de tronçons, voire à la buse est une option proposée par tous les spécialistes de la pulvérisation. Basé sur le même principe, l’automatisme gère également la largeur de travail des épandeurs d’engrais et la coupure de rang des semoirs monograine. Toujours en lien avec la localisation GPS, la télématique (télémétrie) est désormais proposée par plusieurs tractoristes. Pionnier de ce service, John Deere s’est vu rejoint par Claas, Agco, JCB, Case IH, New Holland et Trimble. Permettant la connaissance à distance des paramètres de fonctionnement des tracteurs, des engins de récolte et de manutention (consommation, régime moteur, réglages de battage, pertes, etc.), la télémétrie permet d’optimiser le fonctionnement d’une flotte de véhicules (par exemple en assistant un chauffeur dans ses réglages), ainsi que la logistique et l’entretien de ceux-ci.

Réglages automatisés

La multiplication des capteurs et des pilotages électriques ou électrohydrauliques favorise également le développement de l’assistance aux réglages, voire au réglage automatisé, comme sur certaines moissonneuses-batteuses.
Autre solution d’assistance, l’internet mobile donne accès à l’ensemble des préconisations du constructeur par l’intermédiaire d’applications sur smartphone ou tablette. Cette dernière pourra même faire office de terminal en cabine avec des applications personnalisées.
Le secteur du matériel d’élevage bénéficie également des automatismes. Le marché émergent du robot d’alimentation accueille deux nouveaux acteurs avec Jeantil et Bélair.
Concernant les autres tendances, on notera l’apparition de nouvelles gammes de tracteurs quatre cylindres adoptant des motorisations conformes aux normes Tier 4i et s’équipant de transmissions à variation continue (Deutz Fahr séries 5 et 6, Massey Ferguson 6 600, New Holland T6 AutoCommand). C’est aussi la première apparition d’un tracteur équipé d’un moteur répondant aux normes Tier 4 final : le Claas Axion 800 et son moteur FPT de 200 à 270 ch. Sur les tracteurs de forte puissance, la nouveauté concerne les pneumatiques : des modèles de 2,30 mètres de diamètre font leur apparition, les 2,15 m se démocratisent, tandis que la technologie IF (Improved Flexion) est adoptée par de nouveaux manufacturiers. Suite aux conditions extrêmes de l’automne, l’intérêt pour les chenilles continue de faire débat.
Sur le secteur de la pulvérisation, l’émergence du segment de marché des automoteurs à cabine avancée se confirme. Les cabines de catégorie 4 (norme EN-15965) améliorant la protection de l’utilisateur équipent de nouveaux automoteurs. En travail du sol et semis, pas d’innovations majeures : les outils de strip-till trônent sur de nombreux stands, tout comme les semoirs équipés pour la fertilisation.

La rédaction machinisme Réussir

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le cheptel porcin chinois reconstitué, la filière française en crise
Le ministère de l’Agriculture chinois vient de révéler que le nombre de porcs vivants sera bientôt au même niveau qu’avant la…
"Une démarche remplie d’espoir et de sens"
Quatre ans après la création de "C’est qui le patron ?!", son fondateur, Nicolas Chabanne, revient sur l’évolution de la marque…
Pompiers volontaires : Laïta favorise l’engagement de ses salariés
Une convention avec le Sdis 29 l’a officialisé : Laïta va octroyer jusqu’à 10 jours par an à ses salariés sapeurs-pompiers…
La grange du Guilar, un nouveau magasin à la ferme à Bodilis (29)
Le premier confinement a multiplié son activité de vente à la ferme par quatre ! Pour offrir à sa clientèle une plus large gamme…
Le boycott des produits français : quel impact pour la Bretagne ?
Les appels au boycott de produits français se sont multipliés depuis le samedi 24 octobre dans plusieurs pays du Moyen-Orient…
Les agriculteurs sous la loupe de l'Insee
Les chiffres agricoles de l'Insee confirment les impressions du terrain mais alertent sur la baisse du nombre d'agricultrices. En…
Publicité