Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Mes p@rcelles
Simplifiez-vous le suivi parcellaire

Pour suivre vos parcelles, établir votre plan de fumure ou enregistrer toutes les interventions phytos, adoptez le nouveau logiciel mes p@rcelles, lancé par les Chambres d'agriculture.

La Chambre d'agriculture a organisé des réunions d'information sur le nouveau logiciel mes p@rcelles. Ici à Saint Ségal, le 23 octobre dernier.
La Chambre d'agriculture a organisé des réunions d'information sur le nouveau logiciel mes p@rcelles. Ici à Saint Ségal, le 23 octobre dernier.
© Chantal Pape

Accessible sur Agranet et lancé en partenariat avec Bretagne Contrôle laitier, le logiciel mes p@rcelles est désormais disponible pour les agriculteurs bretons. "Il compte déjà plus de 1 000 abonnés en Normandie, et est aussi présent en Pays de la Loire, Franche Comté...", explique Olivier Laborde.

A partir du RPG

"Mes p@rcelles utilise les îlots Pac, détaille le conseiller agronomie-cultures à la chambre d'agriculture. La première fois, il faut aller chercher ses données sur Telepac". A partir des photos aériennes du RPG, l'agriculteur va commencer par découper ses îlots en parcelles. "On peut aussi y faire figurer les bandes enherbées, et choisir leur largeur, 10 mètres par défaut, 5 m, 20 m...". Et, une fois affectée une culture à chaque parcelle, le travail est terminé... ou presque ! "Le découpage parcellaire va être conservé d'une année sur l'autre. Il restera juste à réaffecter les cultures sur chaque parcelle".

Le plan de fumure

Pour réaliser le plan de fumure, il faut d'abord quantifier les déjections disponibles sur l'exploitation, renseigner leur valeur fertilisante, et lister les engrais. "La première année, il faut aussi rentrer la SPE, la surface potentiellement épandable". Des enregistrements à ne réaliser qu'une fois, pour peu que le plan d'épandage n'évolue pas.
Reste ensuite à calculer la dose d'azote à épandre. "Une aide en ligne va d'abord permettre de déterminer le reliquat sortie hiver, l'arrière effet des apports précédents, la minéralisation de l'humus...", précise Olivier Laborde.

Les phytos

Mais mes p@rcelles ne se limite pas au seul plan de fumure prévisionnel. "En cours de campagne, on peut y rentrer toutes ses pratiques, qu'elles concernent la fertilisation ou les phytos". Et disposer d'un logiciel en ligne présente alors bien des avantages. "Une fiche a été rédigée pour chaque produit, fiche qui est réactualisée chaque semaine". Impossible, donc, de se tromper sur le délai avant récolte, ou les usages autorisés, ce qui est bien pratique quand de nombreuses matières actives ont été ou vont être retirées.

Données sécurisées

Logiciel en ligne, mes p@rcelles présente de nombreux avantages pour ses utilisateurs. "Même si votre ordinateur "plante", toutes vos données sont sécurisées sur un serveur", détaille Sylvie Fiche, conseiller à la chambre d'agriculture. Sécurité, aussi, du côté réglementaire, avec des fiches phytos régulièrement réactualisées, des références techniques locales validées...
Autre avantage : la cartographie apporte un confort visuel à l'utilisateur. "De plus, le logiciel évolue régulièrement, sans que vous n'ayez de mise à jour à effectuer. Et, si vous le souhaitez, vous pouvez transférer vos données vers Telepac".
En permettant de consulter l'assolement et d'enregistrer les travaux, un pocket offrira une plus grande mobilité. "Un clic suffit ensuite pour synchroniser la base".
Pour le moment, trois offres d'abonnement sont disponibles, de 12 à 24 euros par mois. Et, via les conseillers culture, la chambre d'agriculture propose un accompagnement de proximité. "Une formation permet de bien prendre en main le logiciel et de commencer ses enregistrements".

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le croisement pour un troupeau facile à vivre
À Trégarvan dans le Finistère, dans les parcelles qui bordent l’Aulne, 115 vaches croisées 3 voies pâturent presque toute l’année…
Le boom des plantes aromatiques et médicinales cueillies
La cueillette des plantes sauvages est en plein renouveau. Longtemps marginale, méconnue, elle est en plein essor, portée par le…
Décès de Claude Cochonneau, président des chambres d'agriculture
L'Assemblée permanente des chambres d'agriculture (APCA) fait part, dans un communiqué le 23 décembre, du décès de son président…
Le marché du porc breton : optimisme en 2020, mais pas d'euphorie
L'année 2019 s'achève sur un prix du porc inédit depuis 1992, avec un pic à 1,70 euros le 12 décembre dernier. Les vœux du marché…
Le texte du gouvernement sur les ZNT fait l'unanimité... contre lui
Le gouvernement a publié, le 29 décembre au Journal officiel (JO), l’arrêté et le décret instaurant les nouvelles zones de non-…
Les centres de formation des chambres d'agriculture repris par des organismes locaux
Les chambres d'agriculture recentrent leur activité et confirment leur désengagement de la formation qualifiante sur ses quatre…
Publicité