Aller au contenu principal

Sophie Marceau, bienvenue à Tous à la ferme !

Danièle Even, présidente de la chambre d'agriculture des Côtes-d'Armor.
Danièle Even, présidente de la chambre d'agriculture des Côtes-d'Armor.
© Terra

Chère Sophie Marceau,

Vous n’êtes pas sans savoir que la radicalité abolitionniste a une nouvelle fois frappé l’agriculture bretonne et je veux prendre un peu de hauteur pour vous apporter quelques informations qui semblent manquer à votre jugement. À l’instar de votre amie (Martine à la ferme), vous n’avez vraisemblablement pas mis les pieds dans un élevage depuis quelques temps. C’est pourquoi je vous invite à notre événement "Tous à la ferme" qui aura lieu le dimanche 10 juin prochain dans 23 fermes en Bretagne.

Nous sommes face à un ennemi qui avance masqué. Caché derrière un marketing welfariste bling-bling, L214 ne peut avouer aux Français sa radicalité abolitionniste et sa finalité anti-viande, les consommateurs ne suivraient pas. Sa tactique est donc de jeter le discrédit sur les éleveurs et les entreprises agroalimentaires.

Sophie, vos amis abolitionnistes pointent du doigt l’exception pour en faire une règle. C’est moins de sensibilité animale dont vous parlez dans votre vidéo que de mauvaises pratiques relevées dans un petit nombre d’élevages. Si les images montrées ne sont pas acceptables, elles ne reflètent en rien la réalité d’une filière qui a fait beaucoup de progrès et qui continue à en faire pour répondre toujours mieux aux attentes des consommateurs.

La vraie question qui est posée par le consommateur est essentielle : peut-on avoir confiance dans l’agriculture bretonne ?

Cette question est fondamentale car elle préfigure l’avenir du premier secteur économique régional. Elle détermine aussi l’origine et la qualité de ce que nous voulons dans notre assiette demain. Notre réponse est évidente et c’est à nous agriculteurs bretons de l’affirmer haut et fort : oui, Sophie, vous pouvez avoir confiance dans l’agriculture bretonne, c’est même l’une des meilleures au monde ! Reste à nous, agriculteurs et agricultrices, à prendre la parole et à occuper le terrain médiatique. La dynamique des réseaux sociaux doit porter notre voix et montrer le vrai visage de notre agriculture.

Chère Sophie, nous avons sans doute voulu trop bien faire pour répondre à vos attentes et celles des consommateurs : je veux la meilleure sécurité alimentaire, améliorer ma santé, et préserver l’environnement au prix le plus bas ! Traçabilité, digital, environnement, démédication, bientraitance animale… Chaque jour, nous progressons. Pour autant, ces efforts ont un coût et les consommateurs doivent savoir qu’ils devront payer plus cher pour plus d’exigences.

Sophie, si nous, agriculteurs de Bretagne, ouvrons les portes de nos exploitations, c’est que nous n’avons rien à cacher. Aussi, décliner cette invitation serait perçu comme une offense aux 60 000 actifs bretons qui œuvrent chaque jour à nourrir ceux qui vous ont élus personnalité préférée des Français.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le Finistère surfe sur le Bien manger
Après avoir lancé son PAT, projet alimentaire de territoire, le Finistère a continué sur sa lancée, en faisant de 2020 l’année du…
Légumes de conserve, gérer la variabilité et le prix juste
Une campagne mitigée avec une tendance aux moindres performances des légumes en conserve et surgelé. La Bretagne n’échappe pas au…
Tout Feu Tout Frais traque additifs, conservateurs, colorants et arômes
À Plabennec (29), voilà 20 ans déjà que Brédial et sa marque Tout Feu Tout Frais traquent sans relâche additifs, conservateurs,…
Une farine pleine de promesses
Produire une farine à base de blé issue d‘une agriculture locale et raisonnée, tout en répondant aux attentes du consommateur,…
Bovins mutilés : comment agir ?
Depuis plusieurs mois, des faits de mutilations de chevaux ont été signalés un peu partout en France et font régulièrement la Une…
Les ministres trouvent un accord sur la future PAC

Le 21 octobre à l’aube, les ministres de l’Agriculture des 27 sont parvenus à un accord sur la prochaine PAC qui ouvre la…

Publicité