Aller au contenu principal
Font Size

S'organiser et faire face

Laurent Kerlir, président de la chambre d'agriculture de Morbihan.

Le Covid 19 a envahi notre univers. Lundi, plus de la moitié de la planète était confinée... plus de 3 milliards d’habitants, et l'autre moitié notamment l'Afrique craint le pire. L’urgence sanitaire est le souci majeur de toutes et tous. Protéger sa famille. Prendre soin de ses proches. L’ensemble du personnel médical est au front. Leur engagement de tous les jours est admirable, leur prise de risque est certaine.
Nous, agriculteurs, sommes pour la grande majorité, relativement préservés à ce jour d’un point de vue économique, et en termes de déplacement. Après 4 mois interminables, nous pouvons enfin aller dans nos champs.
Mais certains sont lourdement impactés. Je pense notamment aux 200 exploitations horticoles de Bretagne, et aux producteurs de fruits et légumes. Je pense aux producteurs en circuit court, subissant le yoyo des décisions sur les marchés dits de plein vent. L'action des chambres d’agriculture, en lien avec les préfets et les maires a été de pousser à l’ouverture des marchés partout où les mesures de distanciation sociale et de protection sanitaire sont possibles. Les 10 000 marchés de plein air en France représentent seulement 2,3 % de parts de marché en valeur de la distribution alimentaire, mais ils sont vitaux pour nos communes rurales, leurs habitants, et un nombre croissant de producteurs. La responsabilité des maires est lourde. Ils s'engagent vis-à-vis de la population. Aidons-les par nos conseils, par l’implication de chacun, à prendre les dispositions pour respecter et faire respecter les gestes barrières.
Nous avons mis en place pour tous les agriculteurs bretons un n° vert (0801 902 369) pour écouter vos besoins et apporter informations et conseils. Nos conseillers sont disponibles pour vous accompagner. Nous vous relayons, via notre site internet et notre newsletter spécifique covid 19, les informations et conseils au plus proche de l’actualité.
Dans la grande chaîne alimentaire, chaque maillon est important, les agriculteurs, transporteurs, industries agro-alimentaires, distributeurs, les services... À fin mars, cette chaîne fonctionne, grâce à la mobilisation de tous. Les entreprises réorganisent leurs productions, confrontées à l’arrêt de la restauration hors domicile. Les salariés sont engagés, et font face à des effectifs moindres du fait des effets directs ou indirects du covid 19.
Notre travail dans les champs, les élevages, a été salué, encouragé par le Président de la République. Des GMS achètent des pages entières de pub sur leur approvisionnement en produits français. Les messages positifs d'aujourd'hui n'effacent pas totalement les mois d'agribashing. J'espère qu'ils iront au-delà de cette crise, qu'il y aura un après covid 19, et de vrais retrouvailles avec les consommateurs, notamment sur des fondamentaux comme la qualité et la sécurité de nos productions, et des prix rémunérateurs pour la rentabilité de nos entreprises.
Les discussions sur la future PAC et de son budget, sur notre politique alimentaire, sont et seront reposées à l’issue de ce tsunami planétaire.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le chanvre français prépare le virage de la fleur
Dans le cadre de l'expérimentation en France du cannabis à fins thérapeutiques, l'Agence nationale du médicament (ANSM) devrait…
Acceptabilité sociétale : ouvrir, montrer et démontrer
Alors que s’ouvre dans quelques jours en mairie d’Arzal (56) leur dossier d’enquête publique, les associés de la SCEA de Kerollet…
Canettes tueuses, quand l'incivilité tue
Depuis deux ans, le Gaec de Kerforn, à Caudan, a du se résoudre à faire euthanasier six vaches sur la centaine de laitières qui…
Concours Graines d'agriculteurs : Votez jusqu’au 18 septembre !
Depuis 2011, Graines d’agriculteurs récompense les projets d’agriculteurs récemment installés. Après l'engagement sur le…
Méthanisation : un procédé d’avenir, moyennant quelques précautions
L’affaire a fait grand bruit dans le Finistère : en début de semaine dernière, une fuite provenant d’une unité de méthanisation a…
Une nouvelle équipe chez les Jeunes agriculteurs
S’ils ont tenu leur assemblée générale juste avant le confinement, le Covid a ensuite bloqué les élections du Bureau et du…
Publicité