Aller au contenu principal

Stratégique

André Sergent - Président de la chambre régionale d’agriculture Bretagne

Le monde entier fait face à des changements systémiques qui bousculent l’échelle des valeurs. L’agriculture et l’agroalimentaire se retrouvent aux premiers rangs des secteurs vitaux et des préoccupations. Nos concitoyens veulent une alimentation sûre et sécurisée. Les agriculteurs dans leurs entreprises, avec leurs salariés, veulent continuer à produire et livrer. Les entreprises agro-alimentaires et logistiques veulent assurer la continuité dans la chaîne de valeur jusqu’à la distribution aux consommateurs.
Si les débats des États généraux de l’Alimentation se tenaient en ce printemps 2020, quelle en serait la teneur ? Je veux croire que c’est la solidarité et la loyauté entre les maillons de la chaîne qui s’imposeraient dans les débats, et feraient l’objet de toute l’attention et de toute l’exigence des Pouvoirs Publics. L’organisation des filières, la gestion des risques, la constitution de stocks de précaution, les enjeux sanitaires et de biosécurité constitueraient des préalables et le socle du retour de valeur vers les producteurs.
Notre agriculture et notre secteur agroalimentaire régional dans sa diversité de productions et de modalités de commercialisation sont bousculés par la crise actuelle. La demande s’est re-concentrée vers la grande distribution. Celle-ci a réduit la diversité des gammes proposées. La montée en gamme est un peu mise en sommeil.
Pour essayer d’esquisser des perspectives, il faut d’abord tirer les leçons du passé. C’est l’esprit du dossier ABC publié dans ce numéro de Terra.
La pandémie désormais mondiale interroge les perspectives pour 2020 et désormais, bien au-delà. OMC, OMS et FAO s’expriment ensemble sur la nécessité de préserver les échanges commerciaux alimentaires pour éviter de graves famines. Parallèlement, la relocalisation de la production et de l’approvisionnement alimentaire sont à nouveau plébiscités. Le rôle d’amortisseur et de régulation des politiques publiques et l’enjeu de la solidarité européenne reviennent au centre du jeu.
Emparons-nous de ces sujets, sans tabou, sans rêve de grand soir. La Bretagne est dans le monde, elle a une histoire de terre nourricière, pour les Bretons, mais aussi bien au-delà de nos frontières régionales et nationales. C’est pourquoi nous devons préserver notre capacité productive et notre capacité de mise en marché, au service de l’alimentation pour tous.
Nous nous appuyons pour cela sur nos valeurs de responsabilité individuelle et collective. Nous en aurons besoin après cette crise. D’une part, parce qu’elle nous rappelle combien nous sommes tous dépendants les uns des autres. D’autre part, parce que ce numéro d'ABC met clairement en évidence un autre enjeu stratégique, notre capacité collective à renouveler les générations des actifs, chefs d’entreprise et salariés.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Acceptabilité sociétale : ouvrir, montrer et démontrer
Alors que s’ouvre dans quelques jours en mairie d’Arzal (56) leur dossier d’enquête publique, les associés de la SCEA de Kerollet…
Canettes tueuses, quand l'incivilité tue
Depuis deux ans, le Gaec de Kerforn, à Caudan, a du se résoudre à faire euthanasier six vaches sur la centaine de laitières qui…
Des protéines végétales bretonnes pour réduire les importations de soja
Si la Bretagne importe 95 % des protéines végétales dont elle a besoin pour nourrir ses animaux d’élevage, le GIE SVP est bien…
Valens, le nouveau verrat équilibré d’Axiom
La firme génétique met sur le marché un nouveau verrat dont l’objectif est de répondre aux exigences des producteurs français.…
Rapport sur le suicide d’agriculteurs : les premières pistes
Après six mois de mission, le député Olivier Damaisin s’apprête à rendre au Premier ministre son rapport sur le suicide et le mal…
Tags en exploitation : jusqu’où iront-ils, s’interroge la FDSEA 29
En fin de semaine dernière, plusieurs tags ont été découverts sur deux exploitations agricoles de Plonévez-Porzay, dont celle de…
Publicité