Aller au contenu principal

Terre Attitude se prépare

Munis de plans, de flyers et d'imagination, le conseil d'administration des jeunes agriculteurs des Côtes d'Armor et le comité d'organisation de Terre Attitude se sont réunis à Planguenoual jeudi 10 juillet. Profitant de la présence d'anciens organisateurs et de nouvelles recrues, le groupe s'est rendu sur le futur site de l'évènement.

© Lucie De Castro

Après ferme en ville en mars et le congrès national JA en juin, vient letour de Terre Attitude qui se déroulera les 23 et 24 août prochains au sein du canton de Lamballe. A deux pas de la mer, les organisateurs ont prévu une randonnée pédestre le samedi après midi sur la côte pour profiter du point de vue. L'accent est mis cette année sur les énergies renouvelables agricoles avec exposition et démonstration de panneaux photovoltaïques, chaudières à bois, éoliennes. " Un choix logique car deux personnes du comité d'organisation possèdent une usine méthanisation", selonJean Michel Langlais, coprésidentde Terre Attitude.

Des grands classiqueset des nouveautés

L'objectif annoncé par les organisateurs est de 15 000 visiteurs sur le weekend. Les habituels moiss batt cross, concours de labour et mini ferme pour les enfants seront présents comme chaque année. Le samedi soir, un repas moules frites sera proposés aux visiteurs. Et pour la première fois, la paroisse de Lamballe a accepté de célébrer une messe des laboureurs le dimanche matin. Le coprésident Jean Michel Langlais indique qu'il s'agit "d'un échange de bons procédés" suite à la demande de la paroisse d'organiser un repas pour les régalades. Et profitant de l'occasion, s'exclame :"Rendezvous le 17 juillet aux régalades de Lamballe".

Une préparation bien huilée

Anne Laure Legentil, animatrice aux JA 22, indique "qu'il n'y a eu aucun problème avec l'agriculteur de Langourla qui a tout de suite été d'accord pour accueillir Terre Attitude" et d'ajouter "il a déjà réservé son weekend et prévu d'aider à installer". L'agriculteur a également annoncé aux organisateurs que le champ sera moissonné durant la première quinzaine d'août, ce qui laisserait entre deux et trois semaines pour commencer à installer les infrastructures. Le jour de la réunion, aux portes du champ, le comité d'organisation a pu exposer sa vision de l'aménagement de l'espace aux membres du conseil d'administration qui seront présents pour aider le jour J. Des réunions des pôles restauration,sécurité, mini-ferme,...ont permi de faire les derniers ajustements avant de passer au concret sur le terrain dès que le terrain sera moissonné.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Acceptabilité sociétale : ouvrir, montrer et démontrer
Alors que s’ouvre dans quelques jours en mairie d’Arzal (56) leur dossier d’enquête publique, les associés de la SCEA de Kerollet…
Canettes tueuses, quand l'incivilité tue
Depuis deux ans, le Gaec de Kerforn, à Caudan, a du se résoudre à faire euthanasier six vaches sur la centaine de laitières qui…
Valens, le nouveau verrat équilibré d’Axiom
La firme génétique met sur le marché un nouveau verrat dont l’objectif est de répondre aux exigences des producteurs français.…
Des protéines végétales bretonnes pour réduire les importations de soja
Si la Bretagne importe 95 % des protéines végétales dont elle a besoin pour nourrir ses animaux d’élevage, le GIE SVP est bien…
Rapport sur le suicide d’agriculteurs : les premières pistes
Après six mois de mission, le député Olivier Damaisin s’apprête à rendre au Premier ministre son rapport sur le suicide et le mal…
Tags en exploitation : jusqu’où iront-ils, s’interroge la FDSEA 29
En fin de semaine dernière, plusieurs tags ont été découverts sur deux exploitations agricoles de Plonévez-Porzay, dont celle de…
Publicité