Aller au contenu principal

Thierry Krier

Thierry Krier, p.-d.g. du groupe Kuhn.
© Cema

L’Association européenne de l’industrie du machinisme agricole (Cema) a élu le 26 novembre lors de son assemblée générale,Thierry Krier, p.-d.g. du groupe Kuhn, comme nouveau président. Il succède, pour un mandat de deux ans renouvelable une fois, à Anthony van der Ley, de Lemken, qui devient vice-président de la Cema tout comme Christoph Wigger de John Deere et Paul Snauwaert de CNH Industrial. Dans le cadre de la réforme de la PAC et du Green deal européen, "l’agriculture de précision, les technologies avancées, les machines et les solutions sont les clés qui permettront à l’agriculture durable de se développer", a souligné le nouveau président lors de son élection. 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Arrêt de la castration à vif : le ministre présente son plan d'action
Vendredi 19 novembre, Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, s'est rendu dans les Côtes-d’Armor, aux…
Le Finistère à l’honneur des Trophées de l’agro-écologie
Le ministère de l’Agriculture et de l'Alimentation, avec le soutien du Crédit Agricole, organise chaque année les Trophées de l’…
Mettre à profit la biodiversité pour contrôler les ravageurs
La biodiversité est souvent considérée comme une notion abstraite à l’usage des naturalistes. Avec l’avancée des connaissances,…
Y aura-t-il encore de l’élevage demain en Bretagne ?
C’est la question que posent en substance les présidents des chambres d’agriculture de Bretagne, dans une lettre ouverte adressée…
Trop c’est trop

Alors que l’on nous parle de souveraineté alimentaire et de transmission-installation,force est de constater que la…

"Quand on plante, on a de multiples bénéfices"
Planter, gérer, valoriser l’arbre sur le territoire breton, tel est l’objet des premières rencontres bretonnes de l’arbre. Elles…
Publicité