Aller au contenu principal

Top départ du recensement général agricole le 1er octobre

Le ministère de l'Agriculture lance le recensement général agricole le 1er octobre, a indiqué le ministre de l'Agriculture Julien Denormandie le 28 septembre lors d'un entretien avec Agra Presse et plusieurs titres de la presse agricole départementale. Cette enquête, qui se finira fin mars 2021, "concerne les 420 000 exploitations françaises", précise-t-il. Pour 350 000 exploitations, le recensement se fera en ligne sur la base d'un questionnaire "simple, facile, et en partie pré-rempli en utilisant les données de la Pac". Pour les quelque 70 000 exploitations restantes, le ministère prévoit des entretiens. "C'est un événement incroyablement important, car c'est ce qui doit nous permettre de définir des politiques publiques qui sont les plus adaptées aux réalités du terrain", insiste le locataire de la Rue de Varenne. La dernière vague du recensement général, obligatoire tous les 10 ans pour tous les États membres de l'UE, a eu lieu en 2010. L'édition 2020 comportera des nouveautés sur les mutations des exploitations (détenteurs du capital, recours à l'externalisation, etc.), ainsi que des données plus détaillées sur la bio et la diversification.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

"La délégation de travail accompagne les mutations agricoles"
Élodie Gapihan travaille au Crédit Agricole d'Ille-et-Vilaine. Elle est la seule chargée d'affaires en France, à suivre…
ETA Guillon-Barbot : l'innovation pour modèle économique
Depuis 1977, l'ETA Guillon-Barbot à Vitré (35) fait de l'innovation sa marque de fabrique avec une philosophie qui se veut simple…
OP et AOP seront au cœur de la PAC de 2023
Les organisations de producteurs, Op et les associations entre elles AOP, seront au cœur de la future PAC. Elles pourront…
"L'épandage sans tonne, c'est l'avenir !"
L'ETA Guégan à Saint Onen La Chapelle (35) a inauguré cette année son "épandeur sans tonne avec rampe à patins". Une première…
Le projet Egalim II du député Besson Moreau est sur la table
Le député LREM de l’Aube Grégory Besson-Moreau a enfin divulgué sa proposition de loi sur les relations commerciales dans le…
L’observatoire du coût de revient : "faire œuvre utile"
Apporter sa pierre à l’édifice pour la prise en compte du coût de revient des adhérents dans la construction du prix du lait, c’…
Publicité