Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Les JA en réseau
Toujours plus fort ensemble"

Une visite tardive en Préfecture avec dépôt de note d'orientation. Ainsi, les JA du Morbihan ont-ils conclu, jeudi dernier, leur assemblée générale de St Allouestre, bien décidés à se rappeler au souvenir de l'Etat et de son représentant. Pour eux, il y a urgence à réagir et à prendre en considération leurs difficultés.

"Travailler plus pour gagner plus ? A 70 heures par semaine on est éligible au RSA",  s'est indigné Simon Le Badézet; jeune producteur de porc à Pluméliau lors de l'assemblée générale à laquelle s'est joint Christophe Chambon, secrétaire général adjoint JA national.
"Travailler plus pour gagner plus ? A 70 heures par semaine on est éligible au RSA", s'est indigné Simon Le Badézet; jeune producteur de porc à Pluméliau lors de l'assemblée générale à laquelle s'est joint Christophe Chambon, secrétaire général adjoint JA national.
© claire le clève

Il y a des absences qui marquent. Celle du président de la République lors de l'inauguration du salon de l'agriculture à Paris en est une. Celle du préfet du Morbihan jeudi dernier lors de l'assemblée générale des Jeunes Agriculteurs, pour observer une obligation de réserve, en est un autre. De cette dernière, les JA retiendront  le goût amer d'un "désintérêt de l'administration". Or 2009, dans le Morbihan comme en France, restera comme "la pire année que l'agriculture aie connu depuis 70 ans", insiste Nicolas Chesnin, jeune président de la structure départementale forte de ses 250 adhérents. Et les JA n'ont eu de cesse, tout au long de cette "annus horribilis", de se mobiliser pour en combattre les effets particulièrement durs pour de jeunes installés ou futurs installés (*). Cette assemblée générale a permis d'en retracer les actions et les revendications. Mais, "sur le terrain, le malaise est évident, les jeunes manquent de repères et de confiance en l'avenir. Pourtant  il faut pouvoir garantir aux jeunes un revenu pour leur assurer un avenir professionnel", interpelle le jeune éleveur de Nivillac. Un constat dressé pour toutes les productions. "Travailler plus pour gagner plus ? A 70 heures par semaine on est éligible au RSA", s'insurge Simon Le Badézet, jeune producteur de porc à Pluméliau. En volaille, "on sent aujourd'hui un nouvel attrait.  Mais, respecter la nouvelle réglementation phosphore nous conduit à une aberration en  divisant par deux les apports en azote organique sur nos parcelles. On va recourir à l'achat d'azote minéral. C'est un surcoût de 5000 euros", explique un éleveur de volaille de chair sur 300 m2 à Cruguel. Donner des perspectives "avec une agriculture professionnelle qui donne envie" tel est  l'enjeu pour les JA pointant un dossier qui leur est cher, celui du renouvellement des générations. Un exercice difficile par temps de crise.

Un réseau tourné vers l'avenir

"D'ici 5 ans, 2500 agriculteurs vont partir à la retraite dans le Morbihan", annonce Nicolas Chesnin rappelant que l'installation reste la priorité des priorités que s'est fixé le syndicat Jeunes agriculteurs. Et pour ce faire, le parcours a totalement été rénové, et il est plébiscité par ceux qui l'empruntent. Plus de 100 installation aidées ont pu avoir lieu l'an passé, "2/3 sont en lait, les ¾ en société et plus de projets en diversification voient le jour. Nous sommes là pour accompagner tous les projets", martèle Nicolas Chesnin insistant sur la force d'un, "réseau tourné vers l'avenir ", thème principal de la table ronde. Un réseau permettant avant tout d'intégrer les jeunes installés  sur le territoire. Des jeunes qui sont en attente "d'information, de mobilisation, d'écoute mais aussi d'échange et de partage sans oublier d'accompagnement post installation, car on a perpétuellement besoin de se remettre en cause", énumère Cindy Thétiot installée depuis 2008 en production laitière à Augan. Pour répondre à ce besoin d'intégration, le canton semble l'échelle incontournable. Pour preuve,  les nombreuses actions qui ont permis la relance de territoires devenus désormais actifs. C'est le cas de Grand Champ avec sa fête de l'agriculture qui cette année encore aura fait le plein, ou encore de St Jean Brévelay avec la relance de la course de l'agriculture (lire également page 15), ou l'opération "plein des sens" des équipes cantonales de Port Louis, Belz et Pluvigner… "Etre actif à chaque échelon", voilà bien l'enjeu d'un réseau en marche. L'assemblé générale des JA Ouest, le 26 mars prochain à Ploërmel devraient en être également l'illustration.
Claire le Clève
(*) Union sacrée sur des quatre syndicats, JA, FDSEA, Confédération paysanne et coordination rurale,  mardi 9 mars dernier qui sont venus à la rencontre du préfet du Morbihan pour réaffirmer "la priorité absolue à l'installation" et dénoncer "des agissements odieux  de contournement des structures à l'encontre de futurs installés". La rédaction de Terra reviendra prochainement  sur cette action dans ses colonnes.

Légende
"Travailler plus pour gagner plus ? A 70 heures par semaine on est éligible au RSA",  s'est indigné Simon Le Badézet; jeune producteur de porc à Pluméliau lors de l'assemblée générale à laquelle s'est joint Christophe Chambon, secrétaire général adjoint JA national.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Vignette
Dans l’Orne, une nouvelle attaque d’élevage suscite la colère de la profession agricole

Un incendie criminel a ravagé trois bâtiments d’un élevage de poulets de l’Orne, dans la nuit du 16 au 17 septembre. Si l’…

Vignette
Ressources humaines : un volet à cultiver avec soin !
La main d'oeuvre disponible sur le marché de l'emploi se fait rare. Un constat que partagent agriculteurs et services de…
Vignette
L'agriculture de conservation des sols, une troisième voie ?
Alors que le rapport spécial du Giec publié début août réaffirme l'étroite relation entre agriculture, état des sols, sécurité…
Vignette
Pas de glyphosate détectable dans leurs urines
Tous sont utilisateurs de glyphosate. En réponse aux pisseurs volontaires, vingt agriculteurs de la FDSEA du Morbihan ont fait…
Vignette
L'enjeu environnemental et climatique au cœur du Space 2019
La 33e édition du Space, qui se clôture ce vendredi a été fidèle à ses fondamentaux. Le salon est bien le temps fort…
Vignette
Chauffer un poulailler par géothermie pour économiser des euros et des kg de CO2
Si l’ambiance des poulaillers les plus récents est bien maîtrisée même en période de forte chaleur, l’alimentation des volailles…
Publicité