Aller au contenu principal

IDENTIFICATION BOVINE
Transparence sur la gratuité

Pour identifier, l'accès à l'enregistrement est gratuit. C'est le message qu'entend rappeler fermement la FRSEA Ouest aux organismes d'élevage qui tenteraient de masquer l'information. Un appel à la transparence que son secrétaire général, Frank Guéhennec lance.

Frank Guéhennec : "le service d'enregistrement pour l'identification bovine est gratuit, nous exigeons la transparence sur cette information".
Frank Guéhennec : "le service d'enregistrement pour l'identification bovine est gratuit, nous exigeons la transparence sur cette information".
© Terra

On peut pêcher par omission. Oublier de présenter que l'enregistrement à l'identification bovine est gratuit. Ce serait en vogue et susciterait de nombreuses interrogations auprès des éleveurs. "Cela relève d'un procédé que la FRSEAO dénonce, rappelle avec fermeté Frank Guehénnec, producteur laitier dans le Morbihan et secrétaire général de la FRSEA Ouest. Nous exigeons des organismes prestataires une information complète et transparente auprès des éleveurs sur ce service d'enregistrement. Il est gratuit. Pourquoi le masquer", interroge le représentant syndical avançant par la même une réponse. "C'est le minimum, tout de même, avant de proposer d'autres options qui sont, elles, payantes", s'insurge-t-il du procédé en réclamant une véritable transparence.
"Le minitel va disparaître. On peut toujours déclarer sur papier libre, mais aussi par le biais d'internet sur le site www. bretagne.edeidentification.fr, gratuitement". Mais voilà, le développement des services autour de l'identification bovine sur Agraël suscite des appétits qui entraînerait un penchant à pécher par omission. "Nous exigeons un accès clair et facilité à ce service gratuit", insiste Frank Guéhennec. Car, selon lui, face au contexte de dérégulation mondial et au libéralisme qu'entraîne ce démantèlement, "les éleveurs sont des chefs d'entreprises avec des décisions d'orientation à prendre pour leur outil. Comment le faire sans avoir la main sur les données essentielles de leur exploitation ?", s'insurge le responsable syndical.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Fébrilité de la filière à l’approche de la fin de la castration à vif
À l’occasion de son assemblée générale, la Fédération nationale porcine (FNP) a demandé un changement de la grille de paiement de…
Une démarche RSE comme moteur du changement ?
Une démarche RSE peut elle être un moteur du changement ? C’est le pari que veut faire le Crédit Agricole des Côtes d’Armor qui a…
La filière porcine en plein doute
Dans une lettre ouverte à Julien Denormandie, la première coopérative porcine de France explique son projet de quitter ATM (le…
L'agriculture se glisse entre les deux tours
Les FDSEA et JA de Bretagne avaient, dès la publication des listes de candidature pour les élections régionales, invité les…
Les agriculteurs mettent ‡ l'honneur le Tour de France et leur territoire
C'est un événement majeur pour tous les territoires qu'il traverse. Et cette année la Bretagne a été gâtée en accueillant même le…
Locus Solus, la petite maison d’édition qui monte...
Créée il y a maintenant neuf ans, Locus Solus se fait peu à peu sa place dans le monde de l’édition, à raison de 40 à 45 ouvrages…
Publicité