Aller au contenu principal

Trois AOP de l'Ouest veulent plus de moyens de la PAC

Pour le Conseil agricole régional, la PAC doit notamment être "dotée d’outils financiers et organisationnels agissant comme véritables leviers en faveur du revenu des agriculteurs".

Trois associations d'organisations de producteurs (AOP) de l'Ouest – Cerafel (fruits et légumes), AOP Porc Grand Ouest et Poplait – appellent les pouvoirs publics à leur "donner les moyens effectifs (…) d’agir pour garantir la solidité et la durabilité de la production agricole". Dans sa proposition de déclinaison de la future PAC, le plan stratégique national (PSN), la France prévoit de flécher 0,5 % du premier pilier vers les programmes opérationnels. Or, comme le rappellent les trois associations, l'UE "offrait la possibilité aux États membres d’allouer 3 % de l’enveloppe des aides directes" à ces aides à l'investissement réservées à la production organisée. Et de déplorer un "décalage entre l’ambition politique affirmée de structuration des filières et la réalité juridique". Le président du Cerafel, Marc Kerangueven, juge que "les OPs et AOPs sont le meilleur mode d’organisation pour répondre aux préoccupations des consommateurs et aux nouveaux défis agricoles, tout en assurant une plus juste rémunération des producteurs".

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Publicité