Aller au contenu principal

Trois questions à René Collin...

© A.M
Après 6 ans de présidence de la FDSEA, quels éléments retenez-vous de ces années ?

René Collin - "Un président, c’est d’abord une équipe. J’ai toujours souhaité travailler en synergie avec les JA.  Ce rapprochement entre les deux structures doit permettre d’éviter un trou de génération qui serait préjudiciable à la fois à la FDSEA mais aussi à la chambre.
Le travail avec les JA a été complet sur le projet agricole départemental et le Schéma départemental des structures. Nous avons d’ailleurs défendu d’abord un projet politique, défendu notre vision de l’agriculture avant une grille d’équivalence ou de mettre en place des outils pour l’administration.
Au niveau des synergies permettant d’être plus efficace, la FDSEA 35 a fait le choix de travailler plus avant avec la FDSEA 56 en mutualisant des moyens humains et techniques, mais aussi en portant une vision régionale de la défense des agriculteurs. Ces habitudes de travail nous permettent de parler d’une seule voix dans les dossiers environnement ou pour défendre notre vision de la PAC. En tant que président, j’ai eu la chance de participer à la commission syndicale et à la commission sociale à la FNSEA. Aller à Paris permet aussi de confronter notre vision de l’agriculture bretonne avec celle d’autres régions".

Vous avez aussi connu des moments un peu compliqués ?


R.C. - "Au chapitre des moments un peu plus délicat, l’année 2009 est bien entendu dans toutes les têtes. Une année complète de manifestations, de blocages de GMS, la manifestation qui a réuni 5 000 agriculteurs bretons au centre de Rennes pour alerter, déjà, le pouvoir politique sur l’avenir de l’élevage en Bretagne. C’est aussi le souvenir d’une année difficile syndicalement avec les adhérents qui ont succombé à des sirènes, à des discours faciles quand nous, nous avions le courage de dire la vérité. Malgré tout, les agriculteurs n’ont rien gagné à cet affaiblissement de la FDSEA ou de la FNSEA. Il est plus inquiétant, collectivement, de voir les agriculteurs se détourner du syndicalisme, de l’engagement dans nos coop ou dans la mutualité. Nous devons retrouver les moyens de motiver les agriculteurs à s’investir, même si ce n’est pas facile en termes de temps ou d’organisation du travail. Autre moment difficile, la disparition de Jean-Luc Fossé bien entendu. J’ai apprécié de travailler avec lui pendant mes mandats, lui qui faisait le lien entre la FDSEA et la chambre".

Vous parlez souvent de force du réseau et de solidarité, à ce sujet, quelles actions vous ont marqué ?


R.C. - "La solidarité n’est pas un vain mot à la FDSEA : on pourrait passer du temps sur toutes les actions conduites au niveau local par les syndicats, mais je souhaite en retenir une : l’opération Xynthia. Qui, à part la Fédé, peut aussi rapidement trouver des camions, motiver les agriculteurs à donner un ou deux round, organiser la collecte ? Je me souviens de l’émotion, lors de l’assemblée générale suivante, avec le témoignage de cet agriculteur qui avait tout perdu et qui avait trouvé la force de continuer grâce au soutien de ses collègues de la Fédé 85, mais aussi par le soutien des agriculteurs de la Fédé 35. Dernière réussite collective que je souhaite mettre en avant : le congrès de Saint Malo en 2011. Un an de travail en amont, des soirées à se creuser la tête pour que cet événement soit une réussite. Mais à la fin, la satisfaction d’un congrès sans fausse note, l’un des meilleurs congrès FNSEA, reconnu comme tel par de nombreux responsables".
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Jean-Elie Le Crom : "J’avais vraiment envie de m’installer"
Son truc ?  "Les vaches et le lait". Une passion ! Jean-Elie Le Crom l’a chevillée au corps. Alors, à 22 ans, il vient de…
Du maïs semé tous les 50 cm pour réduire l’usage des phytos
Si il est courant de semer son maïs avec un inter-rang de 75 cm, Alex Delamarre et Philippe Briand, entrepreneurs agricoles sur…
L’irrigation : "l’assurance récolte de toute la filière"
Fin des six syndicats locaux qui contribuaient depuis 40 ans au développement de l’irrigation en Bretagne. Place à Breizh…
63% des abattages de porcs en Bretagne aux mains de trois groupes en 2020
En 2020, à partir des données Uniporc Ouest, le nombre de porcins abattus en Bretagne montre une diminution de l’activité. Dans…
Les éleveurs de volailles en colère contre certains distributeurs
La semaine passée la Confédération française de l’aviculture (CFA) dénonçait "l’indifférence des enseignes Carrefour, Casino et…
Les pratiques agricoles évoluent encore dans les bassins versants
Baisse d’achats d’engrais, plus de sécurité lors des traitements, progression des modes de cultures alternatifs… les pratiques…
Publicité