Aller au contenu principal

Trophées du Blavet, une première

C'est une première que cette remise des Trophées du Blavet décernés jeudi dernier par les élus du Syndicat de cette même vallée. Agriculteurs mais aussi collectivité et Cuma ont été récompensés pour leurs actions. Certains plantent des haies, d'autres désherbent mécaniquement ou restaurent les rivières... Encouragements.

: Mathieu Caraes a reçu
son Trophée du Blavet des mains de Maurice Olliéro, maire de
languidic, aux côtés de Bernard le Bouédec, président du Syndicat
du Blavet. C'est l'un des quatre décernés, avec celui de la commune
de Noyal Pontivy, le CTMA de Kergrist ou encore la Cuma de la
Vennilys de Baud.
: Mathieu Caraes a reçu
son Trophée du Blavet des mains de Maurice Olliéro, maire de
languidic, aux côtés de Bernard le Bouédec, président du Syndicat
du Blavet. C'est l'un des quatre décernés, avec celui de la commune
de Noyal Pontivy, le CTMA de Kergrist ou encore la Cuma de la
Vennilys de Baud.
© claire le clève

 





Il s'est installé il y a deux ans,
Mathieu Caraes, à Moréac. Et sur les 18 ha de son exploitation, ce
paysan boulanger a déjà planté 1,5 km de billons ou talus avec 900
arbres de haut jet. "Le programme Breizh Bocage, je n'y ai vu
que des avantages pour mes parcelles. Je les ai divisées par deux
avec ces billons à mi-pente. La terre est retenue, ça crée de la
biodiversité. C'est parfait pour mes terres en bio. C'est un budget
que je n'aurais pas pu investir. Et j'espère un jour cuire mon pain
avec mon bois
", a décrit ce jeune exploitant en recevant
son trophée des mains de Bernard le Bouedec, président du Syndicat.
Ils sont venus nombreux, ces élus, maires, apporter leur soutien à
l'initiative du Syndicat qui a récompensé également la commune de
Noyal Pontivy, notamment pour ses entretiens d'espaces verts sans
aucun produit chimique.


 


Exemples et exemplarité


Distingué aussi le CTMA, contrat
territorial milieux aquatiques, mis en place à Kergrist pour
redonner toutes ses fonctionnalités au ruisseau du Douric. Même
récompense à la Cuma de la Vennilys, à Baud, permettant, grâce à
l'acquisition de matériels et à l'utilisation d'un outil d'aide à
la décision, optimaïs, de permettre à 12 exploitants de désherber
mécaniquement leurs 160 ha de maïs. En 2011 le Syndicat du Blavet
avait reçu un Trophée de l'eau de l'agende de bassin
Loire-Bretagne, pour son travail sur le ruisseau du Talhoët. "Nous
avons à notre tour voulu donner un coup de projecteur sur des
actions remarquables qui serviront de vitrines et d'ambassadeurs pour
répondre aux questions de ceux qui s'interrogent
", estime
Bernard Le Bouedec sur ces actions de reconquête de la qualité des
eaux et des milieux aquatiques.


Claire Le Clève





 








repères



Breizh Bocage sur ce syndicat c'est 1,5 million d'euros engagés par
l'Europe, la Région, le Département et l'Agence de l'eau sur 22
communes dont 132 km d'aménagements sur 12 communes.


 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Forestiers : comment restaurer le dialogue avec la société ?
Si les citoyens apprécient la forêt, symbole de nature préservée, et le bois matériau, pour se chauffer ou se meubler, ils sont…
Une démarche RSE comme moteur du changement ?
Une démarche RSE peut elle être un moteur du changement ? C’est le pari que veut faire le Crédit Agricole des Côtes d’Armor qui a…
Des moissons compliquées par une météo pluvieuse
Depuis le 14 juillet le beau temps était reparti permettant aux moissons de démarrer enfin après un épisode pluvieux record. Sur…
La filière porcine en plein doute
Dans une lettre ouverte à Julien Denormandie, la première coopérative porcine de France explique son projet de quitter ATM (le…
Locus Solus, la petite maison d’édition qui monte...
Créée il y a maintenant neuf ans, Locus Solus se fait peu à peu sa place dans le monde de l’édition, à raison de 40 à 45 ouvrages…
Se lancer dans l’inconnu oui mais... avec des partenaires que l’on connaît bien !
Installés depuis quatre ans, Myriam et Vincent Labbé, ont repris deux élevages sur la commune de Plenée-Jugon (22). Leur objectif…
Publicité