Aller au contenu principal

UE/Mercosur : les Européens relèveraient leur offre pour la viande bovine

© HB

Une séance de négociations entre les commissaires européens au commerce Cecilia Malmström et à l’agriculture Phil Hogan et les ministres des affaires étrangères des pays du Mercosur s’est ouverte le 30 janvier en fin de matinée à Bruxelles dans le but de progresser sur la voie d’un accord de libre-échange. Le bloc sud-américain (Brésil, Argentine, Paraguay, Uruguay) attendait une nouvelle offre d’accès au marché de l’UE pour les produits agricoles sensibles. Dans ce contexte, certaines sources faisaient état de l’intention des Européens de porter de 70 000 à 99 000 tonnes le contingent annuel d’importation proposé pour la viande bovine. Le dossier avait été discuté par le président français Emmanuel Macron avec son homologue argentin Mauricio Macri le 26 janvier à Paris et le lendemain avec le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker.

Accord UE-Mercosur : la FNB dénonce "l’irresponsabilité" du gouvernement

"Conclure cet accord [de libre-échange entre l’UE et le Mercosur, ndlr] au lendemain des États généraux de l’alimentation ne relève pas seulement de l’incohérence totale des politiques publiques, mais de l’irresponsabilité", a déclaré Bruno Dufayet, président de la Fédération nationale bovine (FNB) dans un communiqué de presse du 30 janvier. La FNB s’insurge contre cet accord de libre-échange dont le contingent concernant la viande bovine serait relevé, selon certaines sources bruxelloises. De son côté la Confédération paysanne a revendiqué, le même jour, non seulement l’arrêt des négociations entre l’Europe et le Mercosur, mais aussi une vraie politique "publique efficace et cohérente" pour la filière bovine française. Le syndicat propose ainsi une interdiction de vendre en dessous des coûts de production, une gestion des volumes, le développement de l’engraissement à l’herbe et une incitation au changement de modèle grâce à l’aide aux bovins allaitant.

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Quand agriculteur et apiculteur travaillent de concert
Voilà 4 ans déjà que Frédéric Mésangroas, producteur de porcs à Plouigneau (29), accueille les ruches de Daniel Le Louët. Au fil…
Le retour très controversé des protéines animales transformées
Le 14 avril dernier le Standing Committee on Plants, Animals, Food and Feed (Scopaff - en français Comité permanent des végétaux…
Le Space sera bien là en 2021, à Rennes
Le salon de l'élevage fait son grand retour à Rennes. Entre soulagement, fierté et impatience, les organisateurs du Space livrent…
Les Entreprises des territoires en recherche constante de reconnaissance
Les entreprises des territoires (EDT) se réunissaient encore une fois en viso conférence pour l’assemblée générale 2021. l’…
Porcs : les éleveurs demandent la fin de la castration
"On bute sur le mur des abatteurs… Si le gouvernement ne nous aide pas, ça va être compliqué". Mardi dernier, l’association pour…
L’agriculture intensive et le hors sol : une chance pour la Bretagne

Productiviste, industrielle et intensive à outrance : voilà les qualificatifs réducteurs et mensongers dont certains ne…

Publicité