Aller au contenu principal

Bienvenue à la ferme
Un automne aux multiples saveurs

Jamais à court d'idées, Bienvenue à la ferme a décidé, cette année, de fêter l'automne en mettant à l'honneur produits et saveurs. Petit détour par Riec sur Bélon et Clohars Carnoët, deux des destinations que proposait le réseau finistérien, le week end dernier.

"Vous êtes sur la plus vieille ferme ostréicole du monde". En ce samedi ensoleillé, les groupes se succèdent aux huîtrières du Château du Bélon. Et François de Solminihac commence la visite par l'incroyable histoire de son arrière grand-père Auguste qui, le premier, se lança dans l'élevage des huîtres, alors que les bancs naturels des fameuses plates du Bélon s'épuisaient.

"La ferme vit au rythme des marées. Ici, c'est ouvert tout le temps". Et, fidèle à l'esprit Bienvenue à la ferme, l'ostréiculteur prend toujours le temps d'expliquer son métier, de l'arrivée du naissain au calibrage des huîtres, en passant par l'affinage ou la "légende" des mois sans R. Puis vient le moment tant attendu de la dégustation, avec pain-beurre, citron et petit verre de vin blanc, avant que le groupe ne s'égaye pour une randonnée de 9 km le long des rivières Bélon et Aven. Une belle après-midi à la campagne !

 

En direct de la ferme

A la chèvrerie de Marie, à quelques kilomètres de là, l'ambiance est nettement plus fébrile : les enfants découvrent avec ravissement chèvres et chevrettes et ne savent plus où donner de la tête, tout occupés à caresser, donner du foin... Puis vient la visite de la salle de traite, du laboratoire où s'élaborent une vingtaine de fromages différents. Et les enfants, et leurs parents, vont de surprise en surprise. Eh oui, pour produire du lait, il faut d'abord une naissance !

Si Marie Sylvestre ouvre les portes de son élevage tous les samedis après-midi, l'opération Automne fermier, orchestrée par Bienvenue à la ferme, a attiré la foule. L'occasion, pour tous ces visiteurs, de découvrir les réalités de l'élevage bio. Mais aussi de faire un détour par Court circuit, un magasin de producteurs que Marie a ouvert au printemps et qui propose une large palette de produits, bio ou non, en provenance directe d'une petite vingtaine d'exploitations, dans un rayon de moins de 40 km.

 

 

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Elle installe son élevage de brebis laitières sur Ouessant
Elle rêvait de vivre et de travailler sur son île. Un voyage en Mongolie lui a donné l’idée de son métier. Un appel à candidature…
La bio à grande échelle : utopie ou réalité ?
Alors que s'est tenu cette semaine le Congrès mondial de la bio à Rennes, se pose la question de la faisabilité du changement d’…
Les 28 et 29 août, Agrifête vous donne rendez-vous à Saint-Vougay

Les bonhommes de paille ont fleuri un peu partout dans le département, annonçant qu’après une année d’interruption pour cause…

À quelques jours de l'ouverture, l'effervescence gagne le Space
A l'heure ou l'élevage devient une question de société, le retour du Space en présentiel, du 14 au 16 septembre, est d'autant…
Au Space, les élèves du Nivot s’occupent des Normandes

Cette année, le Space servira de cadre au concours national de la race Normande, pour lequel 85 animaux ont été sélectionnés.…

Julien Denormandie, un ministre de l’Agriculture en immersion au Space
Loin des visites officielles qui se font parfois au pas de course, le ministre de l’Agriculture Julien Denormandie, a inauguré…
Publicité