Aller au contenu principal

ÉLECTIONS RÉGIONALES
Un deuxième tour à trois

Avec plus de 51% d'abstentionnistes, le premier tour des Bretons aux régionales a ressemblé, à quelques détails près, à celui qu'ont connu toutes les régions de l'Hexagone. Le deuxième tour se jouera dimanche à trois voix, mais sans grand suspens.

Une liste PS bien en tête, au delà des attentes de l'équipe régionale sortante, et une liste de la majorité présidentielle assez confortablement distancée, le tout sur fond de démobilisation historique de l'électorat, suffisamment limitée toutefois pour offrir une honorable troisième place aux écologistes : le premier tour des Bretons aux régionales, dimanche dernier, ressemble, en un peu moins pire, au premier tour de toutes les régions françaises. Tout au moins d'une bonne moitié Ouest de l'Hexagone, celle qui a le plus voté -c'est beaucoup dire- et qui, du coup, a laissé moins d'espace aux listes du front national. Sur cette base, tout laissait imaginer un second tour presque gagné d'avance pour la gauche. C'était sans compter sans les désaccords de l'entre deux tours entre les listes PS et écologistes, pourtant censées s'entendre pour se partager une large majorité régionale. Tant et si bien que le deuxième tour breton, dimanche prochain, devrait être finalement un peu plus animé que prévu, avec trois listes en course pour une triangulaire inédite.
Le cumul des voix de gauche du premier tour ne laisse toutefois que peu de surprise. Sauf rebondissement qui, à la faveur d'une exceptionnelle mobilisation autour de la  liste de la majorité présidentielle, inverserait les tendances du vote de la semaine passée, les "désaccordés" de l'entre deux tours totaliseront assez de voix pour s'entendre et constituer une majorité provisoirement impossible à composer… avant dimanche prochain.
Il ne restera plus de ces régionales 2010 pour la Bretagne que le souvenir d'une élection aux candidatures aussi nombreuses qu'inattendues et, parmi elles, celle d'une liste agricole "Terres de Bretagne" qui, ici et là, dans bon nombre de communes rurales s'est taillée une belle place, obligeant tous les candidats à exprimer un avis sur l'avenir de l'agriculture bretonne.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Bale grazing, une autre façon de nourrir dehors les animaux en hiver
Inspiré de techniques néo-zélandaises, le bale grazing consiste à disposer de l’ensilage ou du foin dans une parcelle, qui…
Les méthaniseurs bretons défendent un modèle agricole
L'Association des agriculteurs méthaniseurs bretons s'est réunie au Lycée la Touche à Ploërmel (56). Avec les trois quarts d'…
Les producteurs de lait exigent des hausses de prix
Alors que les négociations commerciales avec la grande distribution battent leur plein, les producteurs de lait sont venus…
Agriculture, quelles stratégies bas carbone ?
Mobiliser les acteurs du territoires sur la diminution de leur empreinte en matière de GES, gaz à effet de serre. C’est tout l’…
Les zones d’ombre des nouveaux textes sur les ZNT
Le ministère de l’Agriculture a mis en consultation le 21 décembre deux textes réglementaires sur les zones de non-traitement (…
L'élevage aux abois, étranglé par l’absence de prix et l’envol des charges
Beaucoup de jeunes installés. Après le rassemblement de plus de 300 producteurs de porcs jeudi, pour demander des aides d’urgence…
Publicité