Aller au contenu principal

Commission des agricultrices
Un film pour lancer le dialogue

Depuis un an, la commission des agricultrices planche sur la réalisation d'un film. Plutôt que de retracer fidèlement toute la diversité de leurs métiers, il est conçu comme un outil, chargé de lancer le dialogue lors de soirées-débat, à l'école...

"C'est le laser qui va détecter la position des mamelles. Et le collier qui va permettre de reconnaître chaque vache". Ce matin-là, Manon et Brice ont invité leurs copains à la ferme. Et ils ne se font pas prier pour leur détailler le fonctionnement du robot, tandis que la caméra tourne. Bizarre !

Petit retour en arrière. "Ca fait déjà un an que nous planchons sur ce projet", détaille Anne-Claire Delestre, animatrice de la commission agricultrices de la Chambre d'agriculture. Au départ, c'est Martine Geffrault-Cadec qui prend contact avec elles. "Fille d'agriculteurs, j'avais envie de faire un film sur ce métier dont on parle peu", explique la cinéaste. Puis les réunions s'enchaînent et, peu à peu, le projet prend forme. "Chacun a apporté ses idées. Et l'écriture s'est faite avec la commission agricultrices".

 

 

Montrer la diversité de l'agriculture

 

"Plutôt qu'un film reportage, c'est un film conçu pour lancer le débat", précise Sophie Enizan. Elue à la chambre d'agriculture, elle a ouvert son exploitation à la cinéaste. Comme une dizaine d'autres agriculteurs, en lait, porc, légumes, brebis, vente directe... "Nous voulons montrer la diversité des productions. Et l'enjeu autour de la transmission des exploitations". "Mais aussi la place des femmes en agriculture, la technicité du métier et les réseaux professionnels, rajoute Anne-Claire Delestre. Ce film doit créer un climat de dialogue. Eviter les raccourcis rapides. Et donner envie de parler de son métier".

Le tout dans un film qui va durer 25 à 30 minutes. "Il sera d'abord diffusé dans les comités de développement. Puis servira de support pour intervenir dans les collèges, aller à la rencontre du grand public, des collectivités locales, du réseau associatif...". Pour le moment, chut... on tourne. Rendez-vous à la rentrée !

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Une démarche RSE comme moteur du changement ?
Une démarche RSE peut elle être un moteur du changement ? C’est le pari que veut faire le Crédit Agricole des Côtes d’Armor qui a…
La filière porcine en plein doute
Dans une lettre ouverte à Julien Denormandie, la première coopérative porcine de France explique son projet de quitter ATM (le…
Des moissons compliquées par une météo pluvieuse
Depuis le 14 juillet le beau temps était reparti permettant aux moissons de démarrer enfin après un épisode pluvieux record. Sur…
Locus Solus, la petite maison d’édition qui monte...
Créée il y a maintenant neuf ans, Locus Solus se fait peu à peu sa place dans le monde de l’édition, à raison de 40 à 45 ouvrages…
Les agriculteurs mettent ‡ l'honneur le Tour de France et leur territoire
C'est un événement majeur pour tous les territoires qu'il traverse. Et cette année la Bretagne a été gâtée en accueillant même le…
Forestiers : comment restaurer le dialogue avec la société ?
Si les citoyens apprécient la forêt, symbole de nature préservée, et le bois matériau, pour se chauffer ou se meubler, ils sont…
Publicité