Aller au contenu principal

Court circuit
Un magasin de producteurs à Clohars Carnoët

Un magasin de producteurs, c'est une autre façon de vendre, une autre façon d'acheter. Retour d'expérience de Court circuit, ouvert en mai dernier par 4 producteurs du Sud Finistère.

Installée depuis 5 ans en production de fromages de chèvres sur la commune de Clohars Carnoët, Marie Sylvestre souhaitait, depuis longtemps déjà, ouvrir un magasin de producteurs, "pour me sentir moins seule, partager". Ce magasin lui permet aussi de proposer une plus large gamme de produits à ses clients, nombreux à venir sur son exploitation, une fois par semaine. "Comme ça, ils ne font plus le déplacement que pour des fromages".

 

4 producteurs

 

Finalement, ils sont 4 producteurs à se lancer dans l'aventure collective. Si Marie, Maude et Valérie pratiquent déjà la vente directe, avec leurs fromages, œufs, volailles, pommes et miel, c'est un nouveau métier pour Claude, éleveur de charolaises et de porcs. "Il continue le façonnage, indique Marie Sylvestre. Mais, dans un autre bâtiment, il élève des porcs à partir des céréales produites sur son exploitation, avec une durée d'engraissement plus longue, pour un produit plus typé, plus fort en goût, plus gras... Et qui plaît bien aux consommateurs".

 

Une large gamme

 

Vendant sur les marchés et livrant les Amap, Marie connaît de nombreux producteurs qui, comme elle, pratiquent vente directe et circuits courts. Et, aujourd'hui, 14 d'entre eux ont rejoint son magasin de producteurs, cette fois pour du dépôt-vente. "Nous prélevons une commission, pour payer les charges communes. Mais ce sont eux qui fixent les prix de leurs produits". Particularité du magasin de producteurs : chacun est propriétaire de ses produits jusqu'à ce qu'ils soient vendus, et gère ses invendus. "Ils viennent livrer une fois par semaine, pour les produits frais, beaucoup moins souvent pour les produits non périssables".

Au fil du temps, la gamme ne cesse de s'élargir. Et compte désormais des légumes, des pâtes, des produits laitiers, de la tisane, des glaces, du cidre et du jus de pomme... et même des chaussettes en laine de chevreau. "Le tout provenant d'un rayon de moins de 30 km autour du magasin". Seules exceptions : du vin et du comté AOC. "C'est là où je travaillais avant de m'installer", détaille Marie, qui cherche maintenant du fromage au lait de vache produit au local.

 

Gérer son temps de travail

 

Ouvert en mai dernier, le magasin connaît immédiatement le succès. "Nous avions chacun notre réseau de clientèle, qui vient maintenant au magasin. Et certains ne fréquentent pratiquement plus les grandes surfaces : le magasin de producteurs est devenu, pour eux, un mode de consommation".

Une salariée a été embauchée à mi-temps. Et désormais, le plus dur, pour les producteurs, est de parvenir à gérer leur temps de travail, pour ne pas délaisser leur exploitation. "Nous avons volontairement réduit la plage d'ouverture du magasin à 3 heures par jour, 3 jours par semaine, indique Marie. Mais l'un de nous 4 y est toujours présent, épaulé ponctuellement par l'un des salariés de nos exploitations respectives". Car cet été, au plus fort de la saison touristique, ils n'étaient pas trop de 3 voire 4 pour servir tout le monde ! "J'ai arrêté un marché, pour me recentrer sur le magasin".

 

 

 

En pratique

 

Situé à Kernenez, sur la D 49, Quimperlé-Le Pouldu, le magasin Court circuit est ouvert toute l'année les jeudi, vendredi et samedi, de 16h à 19h.

 

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Albane et Sébastien ont ce "goût à traire"
"Que les jeunes n’aient pas peur de s’installer, c’est prenant mais il y a plein d’avantages !". Albane Le Gal et Sébastien…
Nouvelle convention collective nationale pour l’agriculture en 2021
À partir du 1er avril 2021, une convention collective nationale couvrant toutes les entreprises et les salariés de la production…
Son foncier permet une installation et restructure deux exploitations
Producteur de lait à Poullan sur Mer (29), Jean-Claude Péron, 57 ans, souhaitait lever le pied. Après réflexion, il décide de…
Former 150 jeunes chaque année
Le groupe Lactalis investit dans l’apprentissage. Son centre de formation va ouvrir cette année. 150 jeunes y seraient formés…
Demain 10 000 ha de Leggo !
Dans le cadre de l'ambition française de développement de l'autonomie protéique, le grand ouest se fixe pour objectif de répondre…
Agriculture : bienvenue en 2030 !
L’année 2021, débute. Après une année particulière, qui aura marqué les esprits, mais aussi un tournant dans le monde agricole et…
Publicité