Aller au contenu principal

A Pencran
Un magasin de producteurs ouvre ses portes

Après un laboratoire, Fabrice et Stéphane Tourbot, producteurs de viande bovine et de porcs à Pencran, s'apprêtent à ouvrir un magasin à la ferme. Une nouvelle étape pour répondre encore mieux à la demande des consommateurs.

On s'affaire, ces jours-ci, à la ferme de Kerbalanec : un dernier coup de peinture ici, quelques étagères là, les produits à mettre en place... Il faut que tout soit prêt pour le 16 avril, date à laquelle est prévue l'inauguration officielle du magasin à la ferme, dans le cadre du "printemps à la ferme" de Bienvenue à la ferme.

Retrouver de la proximité

"Tout a commencé au moment de la crise de la vache folle", se souvient Stéphane Tourbot, associé en Gaec avec son frère Fabrice. Comme sur bon nombre d'exploitations, les surfaces ont progressé, pas le revenu. "Et le consommateur voulait retrouver de la proximité avec le producteur". Après mûre réflexion, ils se lancent dans la transformation et la vente à la ferme, à partir de leur troupeau de charolaises et de leur atelier porcs. "Nous avions testé différentes recettes de pâté, saucisses, merguez..., auprès de nos frères et soeurs et leurs amis. Nous sommes 6 enfants... ça commence à faire du monde".

Se faire connaître

Un laboratoire à la ferme est donc construit. Mais le risque financier est important et les deux frères décident de la jouer à l'économie. "On a utilisé des caisses de camion frigo. Et couru les ventes aux enchères pour le matériel". Un boucher est embauché à temps partiel. Une marque, "les délices de Kerbalanec" est lancée. Et le bouche à oreille fait presque tout le reste, Stéphane et Fabrice n'hésitant pas à innover pour se faire connaître. "La première année, nous avons offert 4 cochons au festival Kan al loar". Ils les font griller sur les quais de Landerneau, un 14 juillet et en profitent pour multiplier affiches et tracts... Un coup de maître ! "Ce jour-là, on a touché énormément de monde". Des gens qui vont passer commande, qui de caissettes de boeuf ou de veau, qui de charcuterie ou de côtes de porc, et vont rester fidèles, drainant avec eux leurs connaissances... "Aujourd'hui, nous avons 7 à 800 noms dans notre fichier mail".

Un magasin à la ferme

Mais les deux frères ne vont pas s'arrêter là et décident d'adhérer au réseau Bienvenue à la ferme puis d'organiser un marché d'été et de Noël sur l'exploitation, en élargissant toujours plus la gamme de produits. "Les clients nous demandaient aussi des fruits". Qu'à cela ne tienne : Stéphane prend le volant et va démarcher des producteurs Bienvenue à la ferme, comme lui, dans la région de Toulouse et Montauban. Et c'est un succès ! "Les fruits étaient à Pencran le lendemain de la cueillette".

Une nouvelle étape vient d'être franchie, avec le lancement, le 16 avril prochain, d'un magasin à la ferme. "Nous avons lancé une réflexion avec quelques producteurs de la région, pour ouvrir une enseigne à Brest". Le groupe visite des magasins dans le Sud de la France, à Nantes... mais peine à se lancer. "Finalement, nous avons décidé d'y aller seuls". La seule enseigne alimentaire de Pencran va donc ouvrir à la campagne. Et proposera, en plus des délices de Kerbalanec, une large gamme de produits : fromages de chèvre, de brebis et de vache, produits laitiers, poulets, lapins, fruits, légumes, pommes de terre, pâtes, vin de Bordeaux, cidre, glaces...

En pratique

Situé à Kerbalanec, sur l'exploitation de Stéphane et Fabrice Tourbot, le magasin sera ouvert tous les vendredis de 14h à 19h et tous les samedis de 9h à 12h30.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

"Sur les engrais azotés, je ne lâcherai pas"
Déçue sur les dossiers des néonicotinoïdes et du glyphosate, la députée finistérienne LREM Sandrine Le Feur se dit déterminée à…
La méthanisation, bonne pour la planète ?
Eau, air sol…, quels services ou pas, leur sont rendus par la méthanisation agricole ? Vaste question que celle des aménités et…
Des légumineuses bretonnes dans nos assiettes
Graines de pois chiche, haricot rouge, pois et lentille corail sont un bienfait pour l’alimentation humaine et constituent aussi…
La région prend position sur la future PAC
La crise Covid a remis sur le devant de la scène l’importance d’une production agricole locale, ainsi que l’apport de l’…
A Moëlan, le projet de reconquête des friches contesté par le SDPPR
A Moëlan sur Mer, la municipalité a commencé à rendre à l'agriculture une partie des 500 ha de friches que compte la commune, via…
Elevage bio cherche repreneur
A l’occasion du cap symbolique des 1 000 fermes bio en Finistère, le Gab tire la sonnette d’alarme : en bio aussi, le…
Publicité