Aller au contenu principal

Un nouveau bâtiment pour renforcer le projet pédagogique

En construisant un nouveau bâtiment, la Maison familiale rurale de Saint Symphorien / Hédé investit dans les énergies renouvelables et permet aux élèves de gagner en autonomie.

Hervé Masson, président, et Jean Yves Girard, directeur de la MFR de Saint Symphorien/Hédé, devant le nouveau bâtiment.
Hervé Masson, président, et Jean Yves Girard, directeur de la MFR de Saint Symphorien/Hédé, devant le nouveau bâtiment.
© Cécile Julien

/* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-priority:99; mso-style-qformat:yes; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin:0cm; mso-para-margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:11.0pt; font-family:"Calibri","sans-serif"; mso-ascii-font-family:Calibri; mso-ascii-theme-font:minor-latin; mso-fareast-font-family:"Times New Roman"; mso-fareast-theme-font:minor-fareast; mso-hansi-font-family:Calibri; mso-hansi-theme-font:minor-latin; mso-bidi-font-family:"Times New Roman"; mso-bidi-theme-font:minor-bidi;} Clair, fonctionnel, agréable, les élèves de la Maison familiale rurale de Saint Symphorien / Hédé disposent d'un nouveau bâtiment qui accueille salles de classe et internat. Cette construction, qui sera inaugurée le 28 février, résulte à la fois du projet pédagogique de l'établissement et de sa volonté d'intégrer des technologies respectueuses de l'environnement. La MFR accueille, sous le régime de l'alternance, 107 jeunes, en 4e, 3e et Bepa. La quasi-totalité des élèves sont internes et les trois quart suivent une option "cheval". Depuis une dizaine d'années, la MFR fait évoluer son projet pédagogique vers une plus grande autonomie des jeunes par la vie en collectivité et leur intégration dans le fonctionnement quotidien. "Nous voulions trouver un mode d'hébergement entre les anciennes chambres collectives et l'hôtellerie, explique Jean Yves Girard, directeur de la MFR. Un hébergement qui reste collectif pour apprendre aux jeunes à vivre ensemble tout en étant adapté aux besoins actuels". Dans le nouveau bâtiment, les chambres de trois lits sont groupées par 2 avec des sanitaires pour former de petites unités de nuit dont les jeunes doivent assurer la propreté. Chacun à leur tour, les élèves participent aux tâches collectives, comme le ménage ou le service des repas.

 

Apprendre à vivre ensemble

Au projet pédagogique s'est ajoutée une volonté forte du conseil d'administration d'avoir une construction respectueuse de l'environnement. "Nous avons choisi de miser sur les énergies renouvelables, souligne Hervé Masson, président de la MFR, avec un chauffe eau solaire, une pompe à chaleur pour un chauffage par géothermie et la récupération d'eaux de pluie pour les toilettes". Au total, ce nouveau bâtiment a coûté 1,5 million. "Le choix des énergies renouvelables a eu un coût", reconnait Jean Yves Girard. Cet investissement a été soutenu à hauteur de 50% par le Conseil régional et de 18% par le Conseil général.

La construction du nouveau bâtiment et le transfert des salles de classes ont permis de dégager de l'espace dans l'ancien bâtiment. Des espaces collectifs y ont été aménagés avec une salle audio-visuelle et un foyer où les veillées sont organisées. Parce que le conseil d'administration de la MFR estime que l'apprentissage ne se limite pas aux seules heures de classe, une attention particulière est portée aux soirées. Il y a deux ans, un animateur a été embauché pour organiser des temps forts, proposer des projets aux jeunes, les aider à apprendre à vivre ensemble.

Forte de nouvel équipement, la MFR de Saint Symphorien / Hédé veut repenser son offre de formation en complétant les formations initiales et leur spécialité hippique par des formations continues. "Que ce soit en terme de compétences pédagogiques comme d'infrastructures, la MFR peut faire des propositions de formation adaptées aux besoins du territoire, de ses entreprises", estime Hervé Masson.

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

"La délégation de travail accompagne les mutations agricoles"
Élodie Gapihan travaille au Crédit Agricole d'Ille-et-Vilaine. Elle est la seule chargée d'affaires en France, à suivre…
ETA Guillon-Barbot : l'innovation pour modèle économique
Depuis 1977, l'ETA Guillon-Barbot à Vitré (35) fait de l'innovation sa marque de fabrique avec une philosophie qui se veut simple…
OP et AOP seront au cœur de la PAC de 2023
Les organisations de producteurs, Op et les associations entre elles AOP, seront au cœur de la future PAC. Elles pourront…
"L'épandage sans tonne, c'est l'avenir !"
L'ETA Guégan à Saint Onen La Chapelle (35) a inauguré cette année son "épandeur sans tonne avec rampe à patins". Une première…
Le projet Egalim II du député Besson Moreau est sur la table
Le député LREM de l’Aube Grégory Besson-Moreau a enfin divulgué sa proposition de loi sur les relations commerciales dans le…
L’observatoire du coût de revient : "faire œuvre utile"
Apporter sa pierre à l’édifice pour la prise en compte du coût de revient des adhérents dans la construction du prix du lait, c’…
Publicité