Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Un nouveau silo réservé à la bio en Bretagne

L'Union française d'agriculture biologique (Ufab), filiale de la cooopérative Le Gouessant, a inauguré vendredi 4 octobre à Châteaubourg (35), son nouveau site de collecte de céréales et oléoprotéagineux biologiques d'une capacité de 12 000 tonnes.

Ufab
L'alimentation des cellules se fait par tapis.

La dynamique de conversion à l'agriculture biologique se poursuit à un rythme soutenu en Bretagne. Ainsi, le nombre de fermes bio a été multiplié par trois en dix ans dans la région et représente aujourd'hui 11,5 % des exploitations bretonnes. Pour accompagner cet essor et assurer l'approvisionnement local de son usine d'aliments bio de Noyal-sur-Vilaine, l'Ufab a investi dans un nouveau silo. Au delà des céréales et protéagineux fourragers déjà collectés par l'Ufab, les 20 cellules de stockage du site vont permettre de diversifier les débouchés proposés aux agriculteurs bio apporteurs : sarrasin, blé meunier, orge brassicole, avoine de floconnerie, colza... Alors qu'il a été élu en 2018 nouveau président de la coopérative du Gouessant, Thomas Couepel avait à l'époque deux principaux chantiers à mener avec son conseil d'administration : celui de la transition des œufs "cages" vers un mode de production alternatif. Le deuxième était de conforter l'outil de production d'aliments biologiques, l'Ufab, secteur important de la coopérative. C'est désormais chose faite avec ce nouvel outil inauguré en présence de partenaires, financeurs, fournisseurs, transformateurs, éleveurs... Le président s'est d'ailleurs félicité de pouvoir compter sur ce nouvel outil, tout en rappelant "l'importance de ne pas opposer l'agriculture bio et conventionnelle". Une année aura été nécessaire à la construction de ce chantier, qui avec sa tour de 42 mètres ne passe pas inaperçu. 1 500 tonnes d'acier et 2 500 m3 de béton auront été nécessaires.

 

Ufab)

5 500 tonnes collectées depuis juillet

Mis en route en juillet dernier, le site a déjà collecté près de 5 500 tonnes de marchandises auprès d'une centaine d'agriculteurs apporteurs. "Rendements et qualité sont au rendez-vous pour cette première année de collecte qui se terminera dans quelques semaines après la moisson du sarrasin et des maïs", se réjouit Carine Maret, directrice de l'Ufab. Et d'ajouter : "Nous réalisons pour la 3e année consécutive une croissance de 15 %. Pour faire face à la demande accrue des agriculteurs bio et conforter nos positions sur le marché, il nous faut continuer d'investir dans nos outils et nos équipes".

À la réception, les mélanges sont séparés, par un trieur - séparateur avant d'être envoyés dans les deux fosses de réception reculantes équipées d'une aspiration, d'une capacité de 200 tonnes par heure. Une troisième fosse alimente elle deux séchoirs, dont un à recirculation équipé d'une trémie de réception et un séchoir continu. Les analyses sont effectuées par prélèvement d'échantillons par une canne sonde automatique. La tour abrite elle cinq boisseaux de travail ventilés à fond conique, une ligne de nettoyage et triage et une ligne de nettoyage. Pour le stockage, 12 cellules de 420 m3 et 8 cellules de 1 200 m3 ont été réalisées. L'alimentation se fait par tapis, et les cellules sont entièrement ventilées et équipées de thermomètrie. Enfin, l'expédition se fait par deux boisseaux de chargement.

À noter que la construction du site a mobilisé 7 millions d'euros et a reçu le soutien de la région Bretagne et de l'Union européenne, dans le cadre du développement rural de la Bretagne (Feader).

De nouveaux projets d'investissement sont aussi en cours, en vue d'agrandir les capacités de production de l'usine d'aliments bio de Noyal-sur-Vilaine et l'usine de transformation d'oléoprotéagineux bio de Craon (Mayenne). Ces chantiers devraient débuter courant 2020.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Sarah Le Quer, installée à 24 ans
En octobre 2017, à 24 ans, Sarah Le Quer rejoint l’exploitation laitière familiale et s’associe avec son père. Un choix pesé,…
L’exosquelette entre en salle de traite
À la ferme expérimentale de La Blanche-Maison à Pont-Hébert dans la Manche, on teste depuis le 25 octobre l’exosquelette, un…
"Nous allons passer ce cap difficile, développer notre stratégie, accompagner l'agriculture"
Quelques jours après une grève des salariés qui a marqué les esprits, et à quelques jours des sessions chambre départementales,…
Vignette
Le P'tit gallo sur le chemin de l'autonomie énergétique
À Montreuil-le-Gast, la ferme du P'tit Gallo a fait son trou dans le paysage local. Après des débuts "un peu galère", quand il s'…
Vignette
Maïs grain, semis de céréales : la pluie retarde les chantiers
Si la pluviométrie record du mois d'octobre n'a pas trop affecté les chantiers d'ensilage de maïs, la récolte du maïs grain et…
"Notre métier, c’est de cultiver le sol, un sol biologiquement plus actif"
Régénérer le sol pour doper sa fertilité est la clé de l’agriculture dite de conservation. Toute une semaine lui était consacrée…
Publicité