Aller au contenu principal

Porte-ouverte avicole
Un poulailler reconstruit à neuf à Caden

Jean-François et Christelle Bourdin viennent de rentrer leur premier lot dans un poulailler reconstruit après incendie. Ce bâtiment neuf dispose de toutes les dernières techniques, en matière d'alarmes et de système de gestion d'ambiance notamment.

Dans le cadre de leurs portes-ouvertes avicoles, les chambres d'agriculture de Bretagne ont cette année choisi de mettre en avant des bâtiments neufs, histoire de montrer les techniques et matériels les plus récents. Sur les deux sites, il s'agissait en réalité de reconstructions après sinistre. "Il est aujourd'hui impossible de faire du neuf à 210 €/m² compte tenu de la trop faible rentabilité des exploitations avicoles, observe Christian Delabrosse, conseiller avicole des chambres d'agriculture de Bretagne. Même si elle a encouragé quelques rénovations sous l'effet du plan performance énergétique, l'amélioration des marges des deux dernières années reste insuffisante pour le renouvellement du parc bâtiment".

 

185 €/m² sans le terrassement

Ici, à Caden (56), suite à un incendie, Jean-François et Christelle Bourdin ont souhaité reconstruire, avec l'aide de l'assureur. Ce jeune couple d'éleveurs a en effet toute une carrière à entrevoir. Le bâtiment de 1 200 m², sur les 4 600 m² que compte l'élevage, est destiné à 100% de production de poulets. Il a été refait pour 185 € /m², un coût bien inférieur à celui du neuf, car les anciens silos ont été conservés ainsi que le terrassement.

Les éleveurs ont opté pour un dispositif Colorado qui offre selon eux "les meilleures performances d'élevage et des coûts énergétiques intéressants". Le poulailler est doté d'une ventilation dynamique avec extraction d'air latérale par trappes basculantes kan'air. Il a été réalisé avec des matériaux très performants en termes d'isolation, de nouveaux panneaux sandwich en tolle et mousse polyuréthane, classés en feu. Christian Delabrosse remarque surtout "le système de sécurité avec des alarmes très performantes et un groupe électrogène".

Le bâtiment est enfin équipé d'Avitouch, le nouvel ordinateur de gestion d'ambiance de Tuffigo. Ce matériel, avec écran tactile couleur, permet notamment le calcul automatique du minimum de ventilation en fonction de l'hygrométrie et de la température extérieure.

Fraîchement terminé du 4 mars, le poulailler recevait son premier lot quatre jours plus tard.

 

Audrey Dibet

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Une démarche RSE comme moteur du changement ?
Une démarche RSE peut elle être un moteur du changement ? C’est le pari que veut faire le Crédit Agricole des Côtes d’Armor qui a…
Forestiers : comment restaurer le dialogue avec la société ?
Si les citoyens apprécient la forêt, symbole de nature préservée, et le bois matériau, pour se chauffer ou se meubler, ils sont…
Des moissons compliquées par une météo pluvieuse
Depuis le 14 juillet le beau temps était reparti permettant aux moissons de démarrer enfin après un épisode pluvieux record. Sur…
La filière porcine en plein doute
Dans une lettre ouverte à Julien Denormandie, la première coopérative porcine de France explique son projet de quitter ATM (le…
Locus Solus, la petite maison d’édition qui monte...
Créée il y a maintenant neuf ans, Locus Solus se fait peu à peu sa place dans le monde de l’édition, à raison de 40 à 45 ouvrages…
Se lancer dans l’inconnu oui mais... avec des partenaires que l’on connaît bien !
Installés depuis quatre ans, Myriam et Vincent Labbé, ont repris deux élevages sur la commune de Plenée-Jugon (22). Leur objectif…
Publicité