Aller au contenu principal

A PONTIVY (56)
Un régional Charolais très relevé

Avec un concours dans l'ensemble très relevé, le choix des juges ne fut pas toujours des plus aisés pour départager des animaux en lice de haute qualité, parmi lesquels des premiers prix nationaux.

Cette année, deux juges, l'un de l'Allier, Bertand Laboisse, l'autre de la Creuse, Dominique Loulergue, étaient venus apprécier la génétique charolaise bretonne. Lors du concours, ils ont recherché des animaux "à la mode", aujourd'hui, en Charolais, c'est-à-dire "complets, qui allient la viande avec le squelette".
Comme à l'habitude, on notait une forte participation des Côtes-d'Armor qui représentaient un peu plus de la moitié des élevages du concours. Surtout, ce département concentre à lui seul tous les prix d'honneur, et la très grande majorité des prix de section. Seulement un premier prix de section sur 17 revient à l'Ille-et-Vilaine, au Gaec Tessier de Guipry (35).
Du côté des femelles, Blanche, à Olivier Le Moign, de Corlay, reste inattaquable. Elle remporte le grand prix de la championne femelle. Considérée "exceptionnelle" par le juge Bertrand Laboisse, cette jeune femelle de 30 mois "allie développement squelettique et masse musculaire, avec toutes les qualités de la race. Elle est très longue et a une belle puissance à l'avant".
Moins attendu, le champion mâle, Ami, à l'EARL Le Menec, de Glomel, un taureau de 4 ans et 1 378 kg, qui avait face à lui des mâles "haut de gamme" tels que Bahut, à Michel Gapaillard, de Ploufragan, ou encore Diplomate, à Michel Jaglin. "Le choix fut très difficile, les animaux étaient proches, admet le juge Dominique Loulergue. Ami rassemble toutes les qualités de la race, des qualités bouchères et un développement squelettique impressionnant".

Des animations pour compléter le concours

Avec une petite vingtaine d'élevages et 60 animaux en lice, la participation au concours régional se maintient, quoique plus ou moins difficilement cette année à cause de la conjoncture. Mais le syndicat ne manque pas d'idées pour faire vivre le concours. Tout au long du week-end, des animations sont venues compléter les présentations animales.
Séquence émotion le dimanche matin avec les enfants. Dix d'entre eux, de 2 ans et demi à 10 ans, ont participé à un "concours" de peignage, organisé à la manière de l'école des fans. Une première pour cette animation très bien accueillie par petits et grands.
Initiée l'an dernier, la session bouchère avec vente d'animaux sur place a été reconduite. Les génisses et jeunes vaches présentées ont toutes les cinq été vendues, soit à Socopa, soit à l'Intermarché de Pontivy. Les prix sont allés de 3,6 ?/kg, à 6,1 ?/kg pour la vache la mieux conformée au Gaec Le Merdy, de Plounéventer (29).
Le concours était aussi l'occasion pour le syndicat régional de remercier Michel Jaglin pour ses 9 années de présidence (Pierre-Jean Collin lui succède aujourd'hui).
Enfin, rendez-vous l'an prochain pour un régional Charolais un peu particulier à l'approche de la trentième édition : pour marquer l'évènement, le syndicat a l'objectif de rassembler tous les éleveurs ayant participé au concours depuis sa création.

Extrait du palmarès

Grande championne femelle, et prix d'honneur femelle jeune : Blanche, à Olivier Le Moign, de Corlay (22).
Grand champion mâle, et prix d'honneur mâle adulte : Ami, à l'EARL Le Menec, de Glomel (22).
Prix d'honneur femelle senior : Vienne, à l'EARL Michel Jaglin, de Saint-Gilles-Vieux-Marché (22).
Prix d'honneur mâle junior : Diplomate, à l'EARL Michel Jaglin, de Saint-Gilles-Vieux-Marché (22) (animal en co-propriété avec Christian Jacob).
Prix d'ensemble veaux mâles de l'année : à l'EARL Michel Jaglin, de Saint-Gilles-Vieux-Marché (22).
Trophée qualité bouchère (sponsorisée par la boucherie La Charolaise de Guingamp, associant 6 élevages) : Vodka, à Pierre-Jean Collin, de Saint-Martin-des-Prés (22).

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le Space sera bien là en 2021, à Rennes
Le salon de l'élevage fait son grand retour à Rennes. Entre soulagement, fierté et impatience, les organisateurs du Space livrent…
Marché foncier en croissance, des prix qui continuent de progresser
Un an de crise sanitaire n'auront pratiquement eu aucune incidence sur l'activité du marché foncier et de la Safer. Mieux, le…
Choucas : du blé pour camoufler le maïs
Ravageurs, désherbage du maïs et pression des maladies sur céréales…, programme dense à la réunion bout de champ Agrocultures,…
Porcs : les éleveurs demandent la fin de la castration
"On bute sur le mur des abatteurs… Si le gouvernement ne nous aide pas, ça va être compliqué". Mardi dernier, l’association pour…
Les Entreprises des territoires en recherche constante de reconnaissance
Les entreprises des territoires (EDT) se réunissaient encore une fois en viso conférence pour l’assemblée générale 2021. l’…
L’agriculture intensive et le hors sol : une chance pour la Bretagne

Productiviste, industrielle et intensive à outrance : voilà les qualificatifs réducteurs et mensongers dont certains ne…

Publicité