Aller au contenu principal

Un syndicat dynamique pour une race dynamique

Didier Gilbert, éleveur de vaches limousines, présente le syndicat qu'il préside avec beaucoup d'enthousiasme. Fidèle à sa volonté d'aider les éleveurs, Limousine 35 a organisé une présentation des coûts de production en élevage allaitant lors de l'assemblée générale de mardi dernier.

Didier Gilbert avec un de ses trois taureaux limousins.
Didier Gilbert avec un de ses trois taureaux limousins.
© C.W
"Le syndicat départemental des éleveurs de la race bovine limousine est à l'image des animaux que nous produisons et de la filière : dynamique", vante Didier Gilbert, président du syndicat et éleveur de limousines à Corps-Nuds. Il compte aujourd'hui 60 adhérents, dont 30 inscrits au Herdbook et 5 000 vaches (soit la moité des limousines du département) et participe tous les ans à la foire de Rennes (40 animaux représentés) ainsi qu'au Space, où la limousine était à l'honneur en 2012 avec 90 places pour tout le Grand Ouest. Cette année, il faudra aussi ajouter le concours interégional des quatre jours du Mans au calendrier. Une visite du pôle de Lanaud, le "quartier général de la race limousine" et plus particulièrement de la Station Nationale de Qualification, avec participation aux enchères, est organisée tous les ans. Le syndicat, qui souhaite apporter des conseils, prévoit des journées techniques sur l'insémination artificielle avec Evolution (ex-Urceo) et des journées d'apprentissage au dressage. Un catalogue présentant les ventes des reproducteurs sont distribués trois fois par an aux adhérents. Un des autres objectifs du syndicat est, en effet, de mettre en relation les éleveurs. Et tout ceci dans la bonne humeur !

Le coût de production

Ce bilan d'activités 2012 et ces perspectives 2013 ont été présentées lors de l'assemblée générale du syndicat, où les éleveurs non adhérents ont également été conviés afin de leur faire découvrir la dynamique et l'intérêt du syndicat. Une visite d'élevage a eu lieu sur une exploitation pratiquant l'insémination artificielle. Ce fut également l'occasion pour Christian Veillaux, de la chambre d'agriculture, de présenter le coût de production en élévage allaitant, qui constitue aujourd'hui un très bon outil d'appréciation d'une exploitation dans sa globalité. Une analyse de groupes des réseaux d'élevage a mis en évidence plusieurs stratégies pour parvenir à une même rentabilité. L'analyse de l'exploitation visitée a également été présentée. Les éleveurs souhaitant améliorer leur coût de production peuvent suivre la formation "Efficacité technique, compétitivité économique".

La limousine en Bretagne
"L'expansion du nombre de bovins limousins s'explique grâce au label Blason Prestige. Le Label Limousin de Bretagne est le premier opérateur dans cette filière sur le plan national, même devant le berceau. On compte 80 points de vente au niveau de la Bretagne et des Pays de Loire. On peut aujourd'hui se vanter que notre GIE Proralim, qui gère le Label sur sur les cinq départements, refuse les OGM", explique fièrement Didier Gilbert. Pour lui, l'adaptation de la limousin à tous les marchés (veaux, jeunes bovins, bœufs, génisses) est une grande qualité. Il cite également la facilité de vélâge et de très bonnes qualités bouchères (rendement viande/carcasse important, qualités gustatives). Des qualités apparemment partagées par les éleveurs de bovins viande bretons puisque cette race est aujourd'hui la plus présente sur la région Bretagne.
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Jean-Elie Le Crom : "J’avais vraiment envie de m’installer"
Son truc ?  "Les vaches et le lait". Une passion ! Jean-Elie Le Crom l’a chevillée au corps. Alors, à 22 ans, il vient de…
Du maïs semé tous les 50 cm pour réduire l’usage des phytos
Si il est courant de semer son maïs avec un inter-rang de 75 cm, Alex Delamarre et Philippe Briand, entrepreneurs agricoles sur…
Tristan Delisle, un producteur de lapins engagé
Tristan Delisle s'est installé en mars 2020 sur l'élevage familial de lapins avec sa mère, en remplacement de son père parti à la…
L’irrigation : "l’assurance récolte de toute la filière"
Fin des six syndicats locaux qui contribuaient depuis 40 ans au développement de l’irrigation en Bretagne. Place à Breizh…
Élevage de génisses : un peu, beaucoup... juste ce qu'il faut !
En France, l'élevage des génisses représente un poids conséquent dans les résultats technico-économiques des exploitations. Un…
Les éleveurs de volailles en colère contre certains distributeurs
La semaine passée la Confédération française de l’aviculture (CFA) dénonçait "l’indifférence des enseignes Carrefour, Casino et…
Publicité