Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE LA FRSEAB
Une ambition forte pour notre agriculture

Le lycée agricole de La Touche, à Ploërmel (56), accueillait, vendredi, la première assemblée de la FRSEA Bretagne dans une configuration ouverte. Cette rencontre animée et présidée par Laurent Kerlir, président, donnait la parole à Nicolas Jean Bréhon, professeur à la Sorbonne, qui apportait dans cette assemblée un regard extérieur critique, mais aussi constructif.

Lors de l'intervention de Jean-Michel Lemétayer
Lors de l'intervention de Jean-Michel Lemétayer
© Terra

A l’heure de la présentation du rapport d’orientation, René Collin, secrétaire général de la FRSEA, rappelait en quelques grands traits les enjeux qui sont posés à l’agriculture bretonne. Si celle-ci est une grande pourvoyeuse d’emplois,
(63 000, soit 6% de l’emploi en Bretagne), elle est aussi une des régions où le revenu agricole est le plus faible de France
(9 360 ? par personne en 2007).
Pour les agriculteurs bretons, le premier enjeu est donc bien celui du revenu, et, en fonction de la façon dont on y fera face, d’autres points découleront, comme le renouvellement des générations, la professionnalisation du métier, la conservation du foncier agricole.
Le premier levier identifié est celui des prix et de la répartition des marges. La profession demande que deux observatoires soient mis en place : un pour les prix de revient, le second pour la répartition de la valeur ajoutée, afin de se donner les moyens de peser et d’agir efficacement sur ce dernier volet.
Mais la profession tient aussi en ses mains une partie de son avenir. Elle plaide pour que les réorganisations nécessaires soient mises en place : diminution du nombre d’intervenants, réorganisation des filières en organisations de producteurs, ou, dans d’autres cas, en associations d’organisations, toujours pour peser plus efficacement sur la gestion des marchés, développer et capter de la valeur ajoutée.
Enfin, la FRSEA ne pouvait s’extraire du contexte actuel du débat sur la réforme de la PAC. Et d’insister pour que se mette en place le découplage total des aides et que ces dernières soient gérées régionalement à l’échelle de l’Ouest. 
En fait, la Bretagne demande deux choses. D’une part, que soient pris en compte les actifs dans la répartition des soutiens, et que, d'autre part, par le jeu des transferts, notre région ne se voit pas amputée de soutiens qui, déjà, ne parviennent à hisser la Bretagne qu’en dernière position des régions françaises en termes de revenu.

Extraits

"La bataille sera rude pour défendre la PAC après 2013. Reste une question essentielle à laquelle le Président de la République devra répondre : quelle politique agricole va-t-il lui-même défendre en 2009 ? Cette question est fondamentale". (...) "Le débat sera difficile. Il sera impossible de donner satisfaction à tout le monde. Notre rôle à la FNSEA est de mettre tout le monde autour de la table, parce que nous avons besoin d’une PAC équitable et respectueuse. Elle doit notamment tenir compte des différents types d’exploitation et d’agriculture, et ne pas sacrifier les petites et moyennes exploitations". (...) "Je n’ai de cesse de dénoncer les dérégulations et la disparition de tous les outils de régulation. Le dernier pas sera fait avec les quotas laitiers. Intervenir n’est pas un gros mot !" (...) "Le régime de paiement unique ne constitue pas une politique agricole".

Jean-Michel Lemétayer

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Vignette
Dans l’Orne, une nouvelle attaque d’élevage suscite la colère de la profession agricole

Un incendie criminel a ravagé trois bâtiments d’un élevage de poulets de l’Orne, dans la nuit du 16 au 17 septembre. Si l’…

Vignette
Ressources humaines : un volet à cultiver avec soin !
La main d'oeuvre disponible sur le marché de l'emploi se fait rare. Un constat que partagent agriculteurs et services de…
Vignette
L'agriculture de conservation des sols, une troisième voie ?
Alors que le rapport spécial du Giec publié début août réaffirme l'étroite relation entre agriculture, état des sols, sécurité…
Vignette
Pas de glyphosate détectable dans leurs urines
Tous sont utilisateurs de glyphosate. En réponse aux pisseurs volontaires, vingt agriculteurs de la FDSEA du Morbihan ont fait…
Vignette
L'enjeu environnemental et climatique au cœur du Space 2019
La 33e édition du Space, qui se clôture ce vendredi a été fidèle à ses fondamentaux. Le salon est bien le temps fort…
Vignette
Chauffer un poulailler par géothermie pour économiser des euros et des kg de CO2
Si l’ambiance des poulaillers les plus récents est bien maîtrisée même en période de forte chaleur, l’alimentation des volailles…
Publicité