Aller au contenu principal

Une belle journée de retrouvailles pour la section des Anciens

C'est sous un soleil généreux que s'est déroulée la journée de retrouvailles des anciens exploitants de la FDSEA. L'occasion, pour les adhérents, de partager un moment de convivialité, entre pique-nique, jeux ou randonnée dans les bois du Nivot, mais aussi de faire le point sur les revendications de la section.

 

"Certes, on a eu des avancées... Mais ce n'est pas grand-chose !" Le 25 août dernier, en ouvrant la journée de retrouvailles des Anciens de la FDSEA au lycée agricole du Nivot, Jean Tromeur a commencé par rappeler les victoires obtenues ces dernières années. "En 2013, les conjoints ont pu bénéficier de la RCO, la retraite complémentaire obligatoire. Et 2015 a vu le début de l'application d'une retraite égale à 75% du Smic". Une mesure qui s'est traduite, pour les bénéficiaires, par un gain de 20 à 23 €/mois. "Mais on est encore loin du compte, s'exclame le président de la section. En agriculture, la retraite moyenne est de moins de 800 €/mois, quand elle atteint, toutes catégories confondues, plus de 1 600 €/mois".

 

25 meilleures années

 

Pour améliorer leur sort, les anciens exploitants demandent à ce que la bonification pour enfants soit désormais forfaitaire. "10% d'une petite retraite ne fera jamais une grosse somme", ironise Jean Tromeur. Et que leur retraite soit calculée sur les 25 meilleures années, comme cela se fait pour les salariés, et non plus sur toute leur carrière. "Rien que ça nous ferait gagner 250 € de plus par mois".

 

Un tract

 

Si la section finistérienne se bat d'un bout à l'autre de l'année pour améliorer le sort des retraités de l'agriculture, la section nationale n'est pas en reste. "Nous commençons déjà à préparer les élections présidentielles, indique Jean-Paul Bizien, son président. En 2012, nous avions signé des pétitions, que nous avions portées aux candidats. Cette fois, nous allons distribuer des tracts un peu partout en France, sur les marchés, dans les carrefours..., afin d'alerter nos concitoyens sur la situation des retraités de l'agriculture. Il faut que les choses s'améliorent !".

 

 

 

Liste des gagnants de la grande tombola

 

1e lot, un voyage Brittany-Ferries : Quéré Marie-Thérèse, Guilers,

2e, un voyage en Sardaigne : Guéguen Vincent, Cléder,

3e, un voyage sur Paris de 2 jours : Elégoèt Jean, Plouguerneau,

4e, un bon d'achat 300€ Even-Agri : Emptoz Lacoste D et A, Choisy-Le-Roy,

5e, un bon d'achat 150€ Triskalia : Lefèvre Christian, Trégastel,

6e, un bon d'achat 100€ Triskalia : Mell Liza, Chateauneuf -du -Faou,

7e, une centrifugeuse : Martin Jacky, La Roche-sur Yon,

8e, 6 bouteilles de crémant, Quéinnec Léo, Hanvec,

9e, un coffret garni : Moré Jean Dinéault,

10e, une meuleuse : Gogé Marie, Plounévez-Lochrist

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le cheptel porcin chinois reconstitué, la filière française en crise
Le ministère de l’Agriculture chinois vient de révéler que le nombre de porcs vivants sera bientôt au même niveau qu’avant la…
Faux et menaces sur l’emploi, les rebondissements du cartel des jambons
Les rebondissements continuent dans l’affaire du cartel des jambons tant sur le plan judiciaire qu’économique. La Cooperl clame…
"Une démarche remplie d’espoir et de sens"
Quatre ans après la création de "C’est qui le patron ?!", son fondateur, Nicolas Chabanne, revient sur l’évolution de la marque…
Pompiers volontaires : Laïta favorise l’engagement de ses salariés
Une convention avec le Sdis 29 l’a officialisé : Laïta va octroyer jusqu’à 10 jours par an à ses salariés sapeurs-pompiers…
La grange du Guilar, un nouveau magasin à la ferme à Bodilis (29)
Le premier confinement a multiplié son activité de vente à la ferme par quatre ! Pour offrir à sa clientèle une plus large gamme…
Le boycott des produits français : quel impact pour la Bretagne ?
Les appels au boycott de produits français se sont multipliés depuis le samedi 24 octobre dans plusieurs pays du Moyen-Orient…
Publicité