Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Une exposition itinérante pour mobiliser candidats et électeurs aux élections MSA

À l’occasion des élections qui pourront se faire pour la première fois par voie électronique, en janvier prochain, la MSA organise une exposition itinérante pour dynamiser la campagne électorale et mobiliser candidats et électeurs. Elle était présentée cette semaine au Space.

À quelques semaines des élections à la MSA, du 12 au 27 janvier prochain, Jean-Paul Delevoye, président du Conseil économique et social et Gérard Pelhâte le président de la MSA, ont inauguré, le 8 septembre à Paris, l’exposition "Campagnes en mouvement" qui retrace 65 ans d’actions mutualistes de la MSA. Cette exposition itinérante qui voyagera dans toute la France sur une centaine de sites, jusqu’en janvier, vise à faire découvrir aux assurés et au grand public les moments forts de son histoire et les grandes avancées sociales qui ont marqué le monde agricole. Elle a surtout pour ambition, ainsi que l’a rappelé le président Gérard Pelhâte, de susciter des vocations de candidats aux élections pour poursuivre le combat engagé et de mobiliser les électeurs, le moment venu. "Ça donne un sens aux élections", a-t-il déclaré. Jean-Paul Delevoye a renchéri sur la nécessité du social, l’ADN de la MSA qui "contribue à l’épanouissement et au bien-être de l’individu" qui ne peut être dissocié de "la performance économique" dans une société devenue de plus en plus individualiste.

 

Nouveaux chantiers

Après la création de l’assurance vieillesse agricole en 1952, l’assurance maladie en 1961, la mise en place d’un régime d’assurance obligatoire pour les accidents des exploitants agricoles en 1972, la retraite complémentaire obligatoire pour les chefs d’exploitation agricole en 2003, puis plus récemment l’arrivée des indemnités journalières pour la maladie et les accidents de la vie privé, "l’heure n’est plus à l’ouverture de nouveaux droits", mais plutôt "à consolider et à adapter" ceux qui existent déjà, estime Gérard Pelhâte, même s’il considère que la "mise à niveau des agriculteurs" n’est pas encore totalement acquise et qu’il y a encore des actions à mener dans ce sens. En matière notamment d’incapacité maladie par exemple. "Les agriculteurs voient leur indemnité pour incapacité réduite de moitié à la fin des indemnités journalières", déplore le président qui souhaite que le régime agricole soit aligné sur celui des indépendants, plus généreux. Même si tout le monde considère qu’il y a là une véritable injustice, "le gouvernement n’a pas pris d’engagements en la matière", déplore-t-il. Le président souhaiterait également que le gouvernement ouvre le vaste chantier du financement de la protection sociale. Il estime, en effet, qu’il n’y aucune raison à faire supporter par le travail le financement des allocations familiales, comme celui de la santé d’ailleurs. Certes, le gouvernement a fait un premier pas dans ce sens, avec un allègement de 3 points des cotisations d’allocations familiales, mais il devrait aller plus loin, en sollicitant davantage l’impôt ou la CSG, estime le président qui ne sollicitera pas le renouvellement de son mandat en janvier prochain.

 

 

INFO :

www.electionsmsa2015.fr

www.msa-armorique.fr

www.msaportesdebretagne.fr

 

 

En chiffres :

25 000 délégués élus

tous les 5 ans

pour représenter 3 millions d’adhérents votants,

répartis en 3 collèges

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Notre agriculture devrait-elle répondre aux diktats pour perdurer et être légitime ?

De plus en plus, nous, agricultrices et agriculteurs devons répondre à des injonctions, et même plus que cela, à de…

Après 7 ans au Canada, Julien Thomin s'installe à Plouider
Salarié pendant 10 ans, dont 7 au Canada, Julien Thomin a fait le choix de revenir sur l'exploitation familiale, à Plouider (29)…
"On vit une guerre économique"
Invité à intervenir à l'occasion de l'assemblée générale de la FDSEA 35 qui se déroule le 20 février prochain, Gil Rivière-…
La Roazhon ferme revient s'installer le 23 février à Rennes
Deux ans après la première édition, la Roazhon ferme s'installe à nouveau à Rennes à proximité immédiate du Stade Rennais pour…
La Roazhon Ferme s'installe au Roazhon Park le 23 février

Attention, pour des raisons liées à la télévision, la programmation du match entre Rennes et Nîmes change de date ! Elle passe…

Publicité