Aller au contenu principal

Une méthanisation qui s'intègre au fonctionnement de l'exploitation

Producteur de lait et de légumes à Taulé, le Gaec Brao beva, à Taulé, va s'équiper d'un méthaniseur. Au-delà de la production d'électricité, ce projet s'intègre au quotidien de l'exploitation, en apportant du confort aux animaux, en améliorant la conduite des cultures...

De gauche à droite : Gwénaël Quéau, agriculteur à Taulé, et Marco Leto, PDG de 3EI, spécialisée dans la micro méthanisation, ont témoigné lors du forum Breizh énergie, le 17 novembre dernier à Quimper.
De gauche à droite : Gwénaël Quéau, agriculteur à Taulé, et Marco Leto, PDG de 3EI, spécialisée dans la micro méthanisation, ont témoigné lors du forum Breizh énergie, le 17 novembre dernier à Quimper.
© Chantal Pape

"La réflexion a démarré fin 2012". En Gaec avec son épouse à Taulé, Gwénaël Quéau a pris le temps de faire mûrir son projet de méthanisation et de l'intégrer au fonctionnement de son exploitation. "Une première étude, en voie sèche, n'a pas été concluante", relate l'éleveur. Un an plus tard, les contours se dessinent. "Pour atteindre une puissance de 123 kWc, nous allons passer de 60 à 80 vaches. Et opter pour un couchage sur matelas et paille". Un choix dicté par la méthanisation, qui valorise mieux la paille, mais aussi par le troupeau, qui y gagnera en confort.

Sécher du foin et de l'ail

Les cultures, elles aussi, devraient y gagner. "Le digestat sera plus assimilable par les plantes", détaille Gwénaël Quéau, qui pratique le non-labour depuis 2009. La chaleur dégagée par la cogénération sera utilisée pour sécher du foin et de l'ail, autre production de l'exploitation. "Un réseau de chaleur alimentera deux maisons. Et nous pourrons aussi réchauffer l'eau de boisson des vaches et l'eau dont nous avons besoin en salle de traite".

 

Des entreprises locales

 

Pour alimenter leur méthaniseur, les éleveurs ont fait le choix de l'autonomie. "Nous allons utiliser les eaux vertes, le fumier des vaches et des génisses, des couverts végétaux et des cultures énergétiques. Et 280 m3 de lisier de porc d'un producteur voisin, qui a un plan d'épandage sur notre exploitation".

Et, pour cet investissement de l'ordre de 900 000 EUR, le Gaec Brao beva a privilégié des entreprises locales. "3EI, spécialisé dans la petite méthanisation, vient de déménager de Brest à Guerlesquin. Et la plupart des entreprises qui interviennent sur le chantier sont finistériennes ou bretonnes". Le terrassement ayant débuté à l'automne, la mise en route devrait se faire en février 2018.

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Elle installe son élevage de brebis laitières sur Ouessant
Elle rêvait de vivre et de travailler sur son île. Un voyage en Mongolie lui a donné l’idée de son métier. Un appel à candidature…
La bio à grande échelle : utopie ou réalité ?
Alors que s'est tenu cette semaine le Congrès mondial de la bio à Rennes, se pose la question de la faisabilité du changement d’…
Les 28 et 29 août, Agrifête vous donne rendez-vous à Saint-Vougay

Les bonhommes de paille ont fleuri un peu partout dans le département, annonçant qu’après une année d’interruption pour cause…

À quelques jours de l'ouverture, l'effervescence gagne le Space
A l'heure ou l'élevage devient une question de société, le retour du Space en présentiel, du 14 au 16 septembre, est d'autant…
Au Space, les élèves du Nivot s’occupent des Normandes

Cette année, le Space servira de cadre au concours national de la race Normande, pour lequel 85 animaux ont été sélectionnés.…

Julien Denormandie, un ministre de l’Agriculture en immersion au Space
Loin des visites officielles qui se font parfois au pas de course, le ministre de l’Agriculture Julien Denormandie, a inauguré…
Publicité