Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Une page se tourne à la direction des MFR de Bretagne

Après 34 ans passés à piloter en tant que directeur le réseau régional des Maison familiales et rurales de Bretagne, Claude Richard a fait valoir ses droits à la retraite. Vendredi 14 novembre la MFR de Saint Grégoire était presque trop petite pour accueillir tous ceux venus lui rendre hommage.

Claude Richard aura passé 34 ans à la direction des MFR de Bretagne.
Claude Richard aura passé 34 ans à la direction des MFR de Bretagne.
© Terra

En français, on dit prendre sa retraite. En espagnol, l'expression est beaucoup plus festive car on dit "jubilar". Et à tout point de vue, c'est davantage l'espagnol qui convient le mieux à Claude Richard. D'abord parce qu’il le parle couramment, lui qui a commencé sa carrière au Nicaragua en 1975 puis a ensuite passé un an au Guatemala, en tant qu'assistant en coopération technique internationale, auprès du programme Nufed (Noyaux familiaux éducatifs pour le développement). Mais aussi de par ses qualités humaines, saluées par tous lors de la cérémonie de remerciements organisée à la MFR de Saint Grégoire. "Cordialité, chaleur humaine, dialogue, convivialité, joie de vivre..." Autant de qualificatifs utilisés aussi bien par ces collègues, que par Georgette Bréard du conseil régional ou Martin Gutton de la Draaf. De 1980 à ce jour, Claude Richard a donc assuré la mission de directeur du réseau régional des MFR de Bretagne. Au cours de ces trois décennies, ce Finistérien d'origine aura côtoyé six présidents. Pendant toutes ces années, il s'est attaché à accompagner les dirigeants élus, assurer la cohérence du réseau, son développement stratégique ou encore négocier avec les pouvoirs publics... "Je suis un homme chanceux, car tout ce qui m'attendait chaque jour m'a toujours motivé", a-t-il expliqué, ému, devant toutes ces personnes venues le saluer. Et de conclure : "il faut élever sa ligne d'horizon, ça nous oblige à nous ouvrir davantage aux autres. Nul ne se construit tout seul et j'ai moi même souvent bénéficié du vent apporté par les autres. Maintenant je vais m'attacher à permettre à un maximum de personnes d'être portées par ce vent". A noter que c'est Xavier Cosnard qui succède désormais à Claude Richard à la direction des MFR de Bretagne.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le tribunal de Saint Brieuc exige du GDS la délivrance des ASDA
Depuis plusieurs mois, un conflit oppose des éleveurs adhérents ou non adhérents du GDS, au sujet, d'une part, du montant des…
Le croisement pour un troupeau facile à vivre
À Trégarvan dans le Finistère, dans les parcelles qui bordent l’Aulne, 115 vaches croisées 3 voies pâturent presque toute l’année…
Le boom des plantes aromatiques et médicinales cueillies
La cueillette des plantes sauvages est en plein renouveau. Longtemps marginale, méconnue, elle est en plein essor, portée par le…
Le marché du porc breton : optimisme en 2020, mais pas d'euphorie
L'année 2019 s'achève sur un prix du porc inédit depuis 1992, avec un pic à 1,70 euros le 12 décembre dernier. Les vœux du marché…
TICPE : faites vos demandes de remboursement 2019, avant le 31 janvier 2020

La loi n° 2019-1479 de finances pour 2020 va supprimer le taux réduit applicable au gazole non routier (GNR), auquel sera…

Pourquoi et comment mesurer le bilan environnemental des élevages ?
Sur la question environnementale, l'élevage est pointé comme une cause importante de dommages à l'échelle de la planète, avec des…
Publicité