Aller au contenu principal

Une plateforme d'information "exhaustive" sur les produits alimentaires d'ici 18 mois

© Terra

Alors qu’un Parisien sur trois et un provincial sur cinq fait ses courses avec son smartphone, l’Association nationale des industries alimentaires (Ania), le Fonds FFAS (industriels), la fondation Avril et l’entreprise GS1 (codes à barre, QR Code) ont présenté, le 23 novembre, Num-Alim, "la première plateforme numérique de données ouvertes, fiables et exhaustives sur les produits alimentaires". La plateforme, opérationnelle d’ici 18 mois, mettra en lien quatre bases de données : les conditions de production agricole, les caractéristiques des produits alimentaires vendus, les comportements d’achats des consommateurs et le statut nutritionnel de la population. "Ce qui est proposé aujourd’hui n’existe nulle part ailleurs dans le monde", s’est enthousiasmé Daniel Nairaud, directeur général du FFAS. Sur la partie modes de production (cahiers des charges, pratiques culturales, mode d’élevage), le projet n’en est qu’à ses prémices et leurs définitions n’ont pas été tranchées. Cela fera l’objet d’un "projet complémentaire Num-Agri", a indiqué Daniel Nairaud. "Il sera important de s’entendre sur les concepts et les définitions des modes de production pour qu’ils soient partagés", a-t-il été précisé.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Une démarche RSE comme moteur du changement ?
Une démarche RSE peut elle être un moteur du changement ? C’est le pari que veut faire le Crédit Agricole des Côtes d’Armor qui a…
La filière porcine en plein doute
Dans une lettre ouverte à Julien Denormandie, la première coopérative porcine de France explique son projet de quitter ATM (le…
Locus Solus, la petite maison d’édition qui monte...
Créée il y a maintenant neuf ans, Locus Solus se fait peu à peu sa place dans le monde de l’édition, à raison de 40 à 45 ouvrages…
Les agriculteurs mettent ‡ l'honneur le Tour de France et leur territoire
C'est un événement majeur pour tous les territoires qu'il traverse. Et cette année la Bretagne a été gâtée en accueillant même le…
Se lancer dans l’inconnu oui mais... avec des partenaires que l’on connaît bien !
Installés depuis quatre ans, Myriam et Vincent Labbé, ont repris deux élevages sur la commune de Plenée-Jugon (22). Leur objectif…
Pour un soutien différencié à l’agriculture biologique

De plus en plus de jeunes entrent dans le métier avec un projet en agriculture biologique (30 % en 2020 en Bretagne). Ce…

Publicité