Aller au contenu principal

L'emploi à temps partagé
Une réalité chez Solutis

Avec ses 21 groupements d'employeurs, l'activité de Solutis Emploi a doublé en 2008. Une solution d'emploi partagé, ralentie en ces temps de crise mais qui offre bien des avantages est venue rappeler l'assemblée générale, mardi 30 juin à Vannes.

Autour de Michel julard, président de solutis
Autour de Michel julard, président de solutis
© claire Le Clève

Créée en 2005, l'association Solutis emploi a accueilli 92 adhérents dont  42 sont aujourd'hui utilisateurs de la formule d'emploi à temps partagé que propose Solutis en mettant à disposition des salariés. 17 attendent de pouvoir y avoir recours. Une formule de groupement d'employeurs  qui fait mouche, dédouanant les exploitants du recrutement, de la gestion administrative de l'emploi, et permettant la mise à disposition d'un remplaçant en cas de problème.  Une structure suffisamment importante pour permettre l'accompagnement professionnel des salariés et leur formation. 24 salariés ont effectué leur mission à temps partagé en 2008 pour 3159 jours facturés. "Nous sommes dans nos objectifs" se réjouit Michel Julard, président,  soulignant que le problème du recrutement de salariés reste difficile. "Il y un souci d'attractivité et de vivier trop juste" pointe Michel Le Chapelain, qui connaît la même difficulté avec le service de remplacement du Morbihan.

 

Une innovation de l'agriculture

 

Pourtant, tout est fait pour sécuriser et les employeurs, et les salariés, y compris avec des formations à la clé, fait rare. "Pour les employeurs notamment car ce sont des primo employeurs, ils ont besoin d'être formés sur les consignes, les relations humaines, nous proposons cette formation systématiquement" relève le directeur. Même objectifs pour les salariés dont la proximité de structure avec le Sérémor leur permet de bénéficier des plans de formations. La création récente du CRGE, Centre de ressources des groupements d'employeurs, sous la présidence de Michel Guernevé,  permet également de créer une synergie entre les différents groupements d'employeurs qui ont vu le jour. "C'est très riche, il y a des avancées réglementaires importantes notamment avec l'accès pour les salariés de groupements d'employeurs d'accéder eux aussi aux accords salarial des entreprises, l'ouverture aux collectivités territoriales également" précise sa responsable régionale Maryse Le Maux.

"Cette vraie innovation que sont les groupements d'employeurs vient de l'agriculture mutualiste, on l'oublie trop souvent, c'est un creuset d'innovations", est venu rappeler Franck Delalande, directeur de structure spécialiste des groupements d'employeurs à temps partagé, Vénétis à Vannes. Pour tout savoir sur Solutis, l'association vient de créer son site sur le net www.solutis-emploi.fr.

 

Claire Le Clève

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Jean-Elie Le Crom : "J’avais vraiment envie de m’installer"
Son truc ?  "Les vaches et le lait". Une passion ! Jean-Elie Le Crom l’a chevillée au corps. Alors, à 22 ans, il vient de…
Du maïs semé tous les 50 cm pour réduire l’usage des phytos
Si il est courant de semer son maïs avec un inter-rang de 75 cm, Alex Delamarre et Philippe Briand, entrepreneurs agricoles sur…
Tristan Delisle, un producteur de lapins engagé
Tristan Delisle s'est installé en mars 2020 sur l'élevage familial de lapins avec sa mère, en remplacement de son père parti à la…
L’irrigation : "l’assurance récolte de toute la filière"
Fin des six syndicats locaux qui contribuaient depuis 40 ans au développement de l’irrigation en Bretagne. Place à Breizh…
Les éleveurs de volailles en colère contre certains distributeurs
La semaine passée la Confédération française de l’aviculture (CFA) dénonçait "l’indifférence des enseignes Carrefour, Casino et…
63% des abattages de porcs en Bretagne aux mains de trois groupes en 2020
En 2020, à partir des données Uniporc Ouest, le nombre de porcins abattus en Bretagne montre une diminution de l’activité. Dans…
Publicité