Aller au contenu principal

Une rentrée syndicale riche en actualité

Le jeudi 6 septembre, la FDSEA du Finistère a tenu une conférence de presse pour faire le point sur les principaux dossiers d'actualité : les problèmes de récoltes suite aux intempéries de cet été, la hausse des coûts des matières premières et le dossier des bassins versants.

Tout d’abord, Thierry Merret, président de la FDSEA, a exprimé son inquiétude face aux conséquences des mauvaises récoltes de céréales, de paille et de foin dues aux conditions climatiques exceptionnellement pluvieuses de cet été.
Ensuite, il a expliqué la situation dramatique vécue actuellement par les producteurs d’échalotes. Après avoir reçu, en janvier 2007, l’arrêt de la Cour de Justice des Communautés européennes qui autorise la commercialisation des oignons de semis sous l’appellation échalotes, les producteurs se retrouvent impuissants face au développement de pourritures dues à l’excès d’eau. "Avec une perte qui peut atteindre jusqu’à 80 % de la récolte, un certain nombre de producteurs sont totalement démunis", précise Thierry Merret. La FDSEA a donc demandé de lancer rapidement la procédure des calamités agricoles.

Hausse du coût es matières premières

"La hausse des cours des matières premières est, cette année, amplifiée du fait des mauvaises récoltes. Néanmoins, il faut prendre conscience que les prix vont augmenter durablement compte tenu de l’accroissement des besoins alimentaires, du développement des biocarburants et de l’urbanisation qui réduisent les quantités de terres arables disponibles par habitant", explique André Quenet, secrétaire général de la FDSEA. Thierry Merret complète en ajoutant que "quelle que soit la production, les hausses des prix de revient doivent être répercutées sur le prix de vente".
Aussi, la FDSEA du Finistère réclame "une juste rémunération aux producteurs", mais tient à alerter tous les distributeurs. "Ce contexte ne doit pas être une opportunité supplémentaire pour eux d’augmenter de manière disproportionnée le prix des produits aux consommateurs". La FDSEA demande donc à l’Etat de jouer un rôle moralisateur et d’être le garant de la lisibilité et de la transparence des marges.

Bassins versants en contentieux
Le 5 septembre, le commissaire européen Stavros Dimas demande de ne pas transmettre la saisine à la cour de justice des communautés européennes sur le dossier nitrates. La France échapperait donc à l’amende. Cette bonne nouvelle n’est que relative pour la FDSEA, car "le plan d’actions s’appliquera sur les deux bassins versants finistériens, Aber-Wrac’h et Horn". La FDSEA demande donc que tout soit mis en œuvre afin que l’application du plan d’actions, contesté par le syndicalisme mais rendu obligatoire, permette à un maximum d’agriculteurs et d’agricultrices de ces bassins versants de continuer à vivre dignement de leur métier et non à être condamnés à disparaître.

Thierry Merret conclut "les agriculteurs bretons peuvent être fiers du travail accompli et l’avenir nous le confirmera !", en faisant référence aux conclusions du rapport* sur les résultats de la 4e campagne de surveillance nitrates rédigées par l’administration française. "… les diminutions de teneurs en eaux superficielles s’observent presque uniquement en Bretagne…" Alors pourquoi s’acharne t-on sur les Bretons ?

*Disponible à : http://www.eaufrance.fr/docs/directive-nitrates/2006/synthese_nitrates2004-2005.pdf

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

La bio à grande échelle : utopie ou réalité ?
Alors que s'est tenu cette semaine le Congrès mondial de la bio à Rennes, se pose la question de la faisabilité du changement d’…
Julien Denormandie, un ministre de l’Agriculture en immersion au Space
Loin des visites officielles qui se font parfois au pas de course, le ministre de l’Agriculture Julien Denormandie, a inauguré…
À quelques jours de l'ouverture, l'effervescence gagne le Space
A l'heure ou l'élevage devient une question de société, le retour du Space en présentiel, du 14 au 16 septembre, est d'autant…
Au Space, les élèves du Nivot s’occupent des Normandes

Cette année, le Space servira de cadre au concours national de la race Normande, pour lequel 85 animaux ont été sélectionnés.…

Une nouvelle croissance est possible

Septembre 2021 aura permis de renouer avec le Space, salon des productions animales, carrefour européen. Un carrefour de…

Christiane Lambert
"Les citoyens passent des commandes et les consommateurs ne sont pas au rendez-vous"
La présidente de la FNSEA était la semaine passée au Space. Alors que cette semaine du 21 au 23 septembre avait lieu à Niort dans…
Publicité