Aller au contenu principal

FCO
Vaccination prolongée

La campagne de vaccination est prolongée jusqu'au 30 juin. Si le taux de vaccination des bovins a dépassé les espérances, les efforts d'information vont se porter maintenant sur les éleveurs d'ovins.

Désormais, place aux ovins !
Désormais, place aux ovins !
© Terra

"Nous allons vers 90% environ de bovins vaccinés en Bretagne", a indiqué Jean François Tréguer, président des GDS bretons. GDS et DSV se frottent les mains, l'avancée de la vaccination contre la FCO est satisfaisante, 20 points au dessus de la moyenne nationale. Au delà des espérances ! Les cabinets vétérinaires contactés annoncent un taux de réalisation de l'ordre de 80% et une première injection pratiquement terminée au 30 avril. Le comité de pilotage régional de la FCO a donc décidé de prolonger la date de fin de campagne au 30 juin pour la seconde injection, initialement prévue au 30 avril (sérotype 1 et 8). "Pour les éleveurs qui n'ont pas encore vacciné, cela leur permettra de bénéficier de l'accompagnement financier", note Jean François Tréguer.
Dorénavant, les efforts vont se concentrer sur les éleveurs d'ovins. En effet, au 20 avril, la commande de vaccin BTV1 était seulement de 22%. Il faut préciser que les éleveurs d'ovins ont décidé de décaler la vaccination en raison des agnelages, de janvier à avril. Or, la crainte ne vient pas des éleveurs professionnels mais des personnes qui détiennent quelques animaux, d'autant que le BTV1 engendre beaucoup de dégâts chez les ovins. "S'agissant des professionnels, cela ira très vite. Le plus compliqué est d'atteindre les petits détenteurs d'ovins", remarque le directeur Patrick Le Provost. Une information individuelle sera transmise à l'ensemble des éleveurs recensés (10 400).
Si la Bretagne a fait preuve de son excellence sanitaire et de sa capacité à faire face aux aléas sanitaires, il faut maintenant aller jusqu'au bout de la démarche collective. 1% des éleveurs bretons ont demandé une dérogation. "Il faut qu'un maximum d'éleveurs prennent conscience que cette démarche est utile au collectif", insiste Philippe Hercouët, responsable du service régional de l'alimentation. Fermement opposé au courant de pensée "du laisser-faire", il rappelle que la Bretagne, spécialisée dans l'élevage, se doit de maîtriser la diffusion des virus. La Bretagne a été peu touchée en 2008 et depuis le début de l'année, aucun nouveau cas n'a été détecté. Quant au moucheron, lui, il est de retour.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Monotraite : Serge Hochet ne reviendrait pas en arrière
Dans le cadre des rendez-vous techniques bio, des éleveurs de la région témoignent de leur expérience. À l’EARL des Genêts, à…
innovation - Parc au sol : les lapins ont désormais leur loft
Les sociétés miXscience et Sanders du groupe Avril ont travaillé en partenariat avec le groupement Evilap et l'abattoir SNV à un…
Bien-être en poulet de chair, l’équation impossible ?
Danger ou opportunité ? La question du bien-être est au coeur des préoccupations de la filière avicole. Quelles évolutions et…
"Un demandeur d’emploi sur deux change de branche d’activité"
Pôle emploi Bretagne et l’Anefa (Association nationale emploi formation en agriculture) organisent, aux côtés de leurs…
La réduction des phyto au cœur d’un échange avec les lycées agricoles
Quatre classes de lycées agricoles bretons ont pu participer à un temps d’échange autour de la réduction des produits…
Rendez-vous techniques bio du 5 au 7 octobre
Les chambres d’agriculture de Bretagne vous proposent des Rendez-vous dans différentes filières de production, pour vulgariser…
Publicité