Aller au contenu principal

Vaizgantho met le lin dans nos assiettes

Née de la volonté de Valorex de se lancer dans l'alimentation humaine, Vaizgantho a inauguré, le 24 juin, sa nouvelle usine à Combourtillé (35). Y seront transformées des farines riches en Oméga 3, grâce aux mélanges de lin et autres graines oléagineuses extrudées.

Stéphane Deleau, directeur général de Vaizgantho, Flore Giraudet, ingénieur commercial et Pierre Weill, président de Valorex
Stéphane Deleau, directeur général de Vaizgantho, Flore Giraudet, ingénieur commercial et Pierre Weill, président de Valorex
© TERRA

Fort de son savoir-faire en alimentation animale et des intérêts démontrés du lin, Valorex se lance dans l'alimentation humaine, en créant une filiale Vaizgantho (dieu du lin et de la santé dans la mythologie balte). Son nouveau site – un investissement de 2,2 millions - a été inauguré le 24 juin. "Ce site sera entièrement dédié à la nutrition humaine, explique Stéphane Deleau, son directeur. Nous l'avons voulu adaptable pour y faire de l'innovation et accessible pour en faire un outil de communication".

Le principe de fabrication reste le même que pour Valorex : extruder des graines de lin pour en rendre les Oméga 3, ces fameux "bons" acides gras", digestibles. Sauf qu'avec Vaizgnatho, les humains en bénéficieront directement. Les graines de lin sont moulues et mélangées à de la farine de blé. Ces produits sont vendus sous forme de farine, directement aux consommateurs mais aussi aux industriels de la panification, comme Banette, de la pâtisserie ou encore des pâtes. En plus des produits conventionnels et de la gamme bio, Vaizgantho propose des farines à base de sarrasin, pour les personnes intolérantes au gluten.

Ces farines seront produites à partir de cultures de l'Ouest et de la région Centre. "Pour toujours améliorer le bilan carbone, nous privilégions l'approvisionnement local", souligne Stéphane Deleau. Déjà, le bassin de production autour de Rennes représente 1000 Ha de lin.

Créneau santé

Vaizgantho met en avant un concept de "biodiversanté". Diversité car trouver des débouchés au lin et autres graines longtemps délaissées permet de relancer ces cultures dans la région, donc de varier les assolements. Santé ensuite car ces plantes sont des sources naturelles d'Oméga 3 et peuvent se parer d'allégation santé. "Ces produits nous permettent de répondre aux attentes de naturalité et de santé des consommateurs", assure Pierre Weill, président de Valorex.

Déjà, Vaizgantho affirme sa volonté de développer ses marchés, via l'export. Le conditionnement sous vide des sacs de 25kg assure une durée de vie aux farines d'au moins 12 mois. La jeune entreprise veut également diversifier les graines traitées. D'autres graines, comme le colza ou la caméline, sont également riches en Oméga 3. Différentes plantes sont testées pour leurs intérêts en terme de protéines ou d'amidon. L'entreprise pourra également proposer des graines de parure. Avec l'actuelle ligne, plus de 1.000 tonnes par an pourront être produites dans ce site. Deux autres lignes pourront compléter la production.

Désormais, sur le site de Combourtillé de Valorex et de Vaizgantho travaillent plus de 90 personnes. Comme quoi innovation et ancrage local peuvent porter de beaux fruits.

Cécile Julien

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le Space sera bien là en 2021, à Rennes
Le salon de l'élevage fait son grand retour à Rennes. Entre soulagement, fierté et impatience, les organisateurs du Space livrent…
Marché foncier en croissance, des prix qui continuent de progresser
Un an de crise sanitaire n'auront pratiquement eu aucune incidence sur l'activité du marché foncier et de la Safer. Mieux, le…
Choucas : du blé pour camoufler le maïs
Ravageurs, désherbage du maïs et pression des maladies sur céréales…, programme dense à la réunion bout de champ Agrocultures,…
Porcs : les éleveurs demandent la fin de la castration
"On bute sur le mur des abatteurs… Si le gouvernement ne nous aide pas, ça va être compliqué". Mardi dernier, l’association pour…
L’agriculture intensive et le hors sol : une chance pour la Bretagne

Productiviste, industrielle et intensive à outrance : voilà les qualificatifs réducteurs et mensongers dont certains ne…

Les Entreprises des territoires en recherche constante de reconnaissance
Les entreprises des territoires (EDT) se réunissaient encore une fois en viso conférence pour l’assemblée générale 2021. l’…
Publicité