Aller au contenu principal

Valoriser le porc français dans un contexte tourmenté

Michel Bloc'h, président du groupement porcs Eureden (à droite) et Stéphane Berthelot, directeur.

Le groupement Porc Eureden a organisé fin septembre-début octobre six réunions d'éleveurs. La conjoncture 2020 en deçà des attentes est impactée par les épisodes sanitaires, à la fois les épidémies de coronavirus et de fièvre porcine africaine, avec une situation particulièrement compliquée en Allemagne. "Dans ce contexte, il est important que tous les acteurs de la filière respectent leurs engagements de valorisation du Porc Français. Nous allons progressivement l’enrichir avec une montée en gamme demandée par l’ensemble de la filière afin que nos partenaires de l’aval puissent le mettre encore plus en avant. Les épisodes sanitaires que nous connaissons rendent évident l’importance de notre souveraineté alimentaire", indique Michel Bloc’h, président du groupement. La coopérative veut une montée en puissance de sa filière "Porc Confiance", un cahier des charges spécifique pour approvisionner les magasins U signé en 2018. Dans ce contexte, la mise en place des mesures de biosécurité dans les élevages des adhérents est une "priorité".

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Monotraite : Serge Hochet ne reviendrait pas en arrière
Dans le cadre des rendez-vous techniques bio, des éleveurs de la région témoignent de leur expérience. À l’EARL des Genêts, à…
innovation - Parc au sol : les lapins ont désormais leur loft
Les sociétés miXscience et Sanders du groupe Avril ont travaillé en partenariat avec le groupement Evilap et l'abattoir SNV à un…
Bien-être en poulet de chair, l’équation impossible ?
Danger ou opportunité ? La question du bien-être est au coeur des préoccupations de la filière avicole. Quelles évolutions et…
"Un demandeur d’emploi sur deux change de branche d’activité"
Pôle emploi Bretagne et l’Anefa (Association nationale emploi formation en agriculture) organisent, aux côtés de leurs…
La réduction des phyto au cœur d’un échange avec les lycées agricoles
Quatre classes de lycées agricoles bretons ont pu participer à un temps d’échange autour de la réduction des produits…
Rendez-vous techniques bio du 5 au 7 octobre
Les chambres d’agriculture de Bretagne vous proposent des Rendez-vous dans différentes filières de production, pour vulgariser…
Publicité