Aller au contenu principal

A Béganne, le 12 septembre
Venez randonner « Fermes » en famille

Pour la cinquième fois, le GVA d'Allaire propose à ses voisins de découvrir les visages de l'agriculture de son canton. Rien de tel qu 'allier le plaisir de la marche à la visite d'exploitations. Une formule adoptée par de nombreux GVA pour échanger et s'ouvrir.

 

 

 

Le cadre est majestueux. Il s'agit des rives de Vilaine, de ses marais et contre escarpe où de tous temps, l'agriculture a façonné et continue de le faire, ce paysage. C'est au travers de la découverte de trois exploitations, qui jalonnent ce parcours depuis le port du Foleux, que le GVA du Canton d'Allaire invite à découvrir l'agriculture et l'espace rural. Un canton qui, après les mercredis à la ferme, a souhaité renouveler la formule. « Il faut éviter la lassitude et puis nous avons de très beaux secteurs où les gens aiment randonner » note Olivier Lumeau, président du GVA. Un  « bon moyen », selon la formule pour intéresser ses voisins à l'agriculture de son canton. Les randonneurs, selon un circuit de 6 ou 12 km, découvriront avec les enfants, deux productions différentes. A Béganne, en rive droite de la Vilaine, ce sera le lait, chez Christophe Taverson et au Gaec de Boisaulet, chez Denis et Frédéric Quéllard. Pour le porc et un troupeau de vaches limousines, il faudra s'arrêter chez Pierre Yves Robert et Jean Marc Le Thiec .

 

Échanger et s'ouvrir

Ce circuit est aussi une invitation à venir  dialoguer,. « Les messages délivrés seront simples mais cela peut permettre d'entamer la discussion », relève Christophe Taverson, producteur de la lait à Béganne. Rien de tel que de montrer la ration alimentaire quotidienne d'une vache pour situer les contraintes. « Là avec la sécheresse, c'est 50 kg de maïs, 3 kg de concentré et l'eau. Avec la sécheresse, je n'ai pas pu fermer le silo et le stocks sont bas » raconte l'éleveur. « Ce sont des journées d'échange et de découverte, pour tous et pour faire connaître le GVA car dans les structures communales, nous n'avons pas beaucoup de visibilité. Cela permet de s'ouvrir vers l'extérieur autrement que par le biais de nos journées techniques » résume Olivier Lumeau.

Alors à vos chaussures de randonnée le 12 septembre entre 8h30 et 11 h depuis le port du Foleux*.

Claire le Clève

 

*4 euros par personne, gratuit pour les enfants, goûter offert sur les exploitations.

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

"La délégation de travail accompagne les mutations agricoles"
Élodie Gapihan travaille au Crédit Agricole d'Ille-et-Vilaine. Elle est la seule chargée d'affaires en France, à suivre…
ETA Guillon-Barbot : l'innovation pour modèle économique
Depuis 1977, l'ETA Guillon-Barbot à Vitré (35) fait de l'innovation sa marque de fabrique avec une philosophie qui se veut simple…
"L'épandage sans tonne, c'est l'avenir !"
L'ETA Guégan à Saint Onen La Chapelle (35) a inauguré cette année son "épandeur sans tonne avec rampe à patins". Une première…
A Moëlan, le projet de reconquête des friches contesté par le SDPPR
A Moëlan sur Mer, la municipalité a commencé à rendre à l'agriculture une partie des 500 ha de friches que compte la commune, via…
L’observatoire du coût de revient : "faire œuvre utile"
Apporter sa pierre à l’édifice pour la prise en compte du coût de revient des adhérents dans la construction du prix du lait, c’…
OP et AOP seront au cœur de la PAC de 2023
Les organisations de producteurs, Op et les associations entre elles AOP, seront au cœur de la future PAC. Elles pourront…
Publicité