Aller au contenu principal

Virus ToBRFV : un plan d’indemnisation se prépare

© Audrey Dibet

La section légumes du FMSE (fonds de mutualisation) a esquissé les premières lignes d’un plan d’indemnisation en cas de propagation du virus émergent de la tomate ToBRFV. Le but était "d’imaginer une contribution exceptionnelle qui permettrait de doter la section légumes du FMSE d’une enveloppe supplémentaire pour indemniser les producteurs qui pourraient être touchés par la maladie", a indiqué le président du FMSE Joël Limouzin. Pour l’instant, un seul cas de ToBRFV dans le Finistère a été confirmé par les autorités. Mais si ce nombre venait à augmenter, la note pourrait être salée. "On nous parle de 300 à 500 000 euros par hectare de serre qui seraient indemnisés, sans parler des pertes de production", a ajouté le président du FMSE. Cette contribution, qui prendra la forme d’une cotisation proportionnelle au chiffre d’affaires, pourrait être obligatoire pour les producteurs de tomates, poivrons, piments et aubergines. Selon l'interprofession, le dispositif sera opérationnel dans moins de six mois avec rétroactivité d’un an.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Acceptabilité sociétale : ouvrir, montrer et démontrer
Alors que s’ouvre dans quelques jours en mairie d’Arzal (56) leur dossier d’enquête publique, les associés de la SCEA de Kerollet…
Canettes tueuses, quand l'incivilité tue
Depuis deux ans, le Gaec de Kerforn, à Caudan, a du se résoudre à faire euthanasier six vaches sur la centaine de laitières qui…
Des protéines végétales bretonnes pour réduire les importations de soja
Si la Bretagne importe 95 % des protéines végétales dont elle a besoin pour nourrir ses animaux d’élevage, le GIE SVP est bien…
Valens, le nouveau verrat équilibré d’Axiom
La firme génétique met sur le marché un nouveau verrat dont l’objectif est de répondre aux exigences des producteurs français.…
Rapport sur le suicide d’agriculteurs : les premières pistes
Après six mois de mission, le député Olivier Damaisin s’apprête à rendre au Premier ministre son rapport sur le suicide et le mal…
Un Space sans public mais pas sans lendemain
  Le Space 2020 a bel et bien eu lieu. Il ne restera pas dans les annales, comme si décidément cette édition et surtout son…
Publicité