Aller au contenu principal

Vittel : Un exemple à suivre

Les associations écologistes bretonnes citent régulièrement Vittel comme "l'exemple" à suivre pour reconquérir la qualité de l'eau. La FDSEA et les JA des Côtes d'Armor apportent un complément d'information.

Il faut se féliciter de la récente médiatisation de l'exemple vosgien de reconquête de la qualité de l'eau, dans le bassin d'alimentation des sources de Vittel, Hépar et Contrexéville.
Le travail réalisé à Vittel fait en effet écho aux enjeux auxquels sont confrontés les agriculteurs costarmoricains concernant d'une part la lutte contre les marées vertes et d'autre part la gestion du phosphore dans les bassins prioritaires identifiés par le SDAGE Loire-Bretagne, document adopté le 15 octobre dernier.
La FDSEA et les JA des Côtes d'Armor soulignent, au travers de cette référence vosgienne, la mise en place d'un programme de recherche avec l'INRA qui au terme de 8 ans d'expérimentation (1989 à 1996) a mis en évidence les solutions technico-économiques permettant d'améliorer la qualité de l'eau et de préserver sur le territoire une activité agricole performante. S'adressant prioritairement à 40 exploitations sur 3 500 ha (système lait et céréales), cette expérimentation grandeur nature a été complétée par un cahier des charges spécifique, pour lequel Vittel S.A puis Nestlé ont engagé d'importants moyens financiers.
En effet, Vittel SA. verse aux agriculteur engagés sur 7 ans, une aide de l'ordre 230 €/hectare/an, afin de compenser la dégradation du revenu des exploitations.
Le groupe finance également du matériel et des bâtiments auprès des exploitations signataires, avec un investissement moyen de 150 000 € par exploitation : séchage de l'herbe, plate-formes de compostage, faucheuse et chaîne de récolte de l'herbe, ...
Ainsi, sur les 7 premières années du programme le groupe a investi plus de 40 millions €, soit l'équivalent de 1 million € en moyenne par exploitation, ou encore 1 600 €/hectare/an.
L'effort financier peut paraître démesuré mais il est à la hauteur des ambitions de Vittel. Il s'agit d'une intervention structurelle qui 10 ans après porte ses fruits.
Suivant cet exemple, la FDSEA et les JA des Côtes d'Armor rappellent qu'ils attendent toujours des membres du gouvernement, des élus nationaux, régionaux, départementaux et membres du Comité de Bassin Loire Bretagne, une prise de position très claire quant à leurs ambitions et aux moyens qu'ils veulent mettre en œuvre pour poursuivre l'amélioration de la qualité de l'eau en Bretagne.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Elle installe son élevage de brebis laitières sur Ouessant
Elle rêvait de vivre et de travailler sur son île. Un voyage en Mongolie lui a donné l’idée de son métier. Un appel à candidature…
La bio à grande échelle : utopie ou réalité ?
Alors que s'est tenu cette semaine le Congrès mondial de la bio à Rennes, se pose la question de la faisabilité du changement d’…
Les 28 et 29 août, Agrifête vous donne rendez-vous à Saint-Vougay

Les bonhommes de paille ont fleuri un peu partout dans le département, annonçant qu’après une année d’interruption pour cause…

À quelques jours de l'ouverture, l'effervescence gagne le Space
A l'heure ou l'élevage devient une question de société, le retour du Space en présentiel, du 14 au 16 septembre, est d'autant…
Au Space, les élèves du Nivot s’occupent des Normandes

Cette année, le Space servira de cadre au concours national de la race Normande, pour lequel 85 animaux ont été sélectionnés.…

Julien Denormandie, un ministre de l’Agriculture en immersion au Space
Loin des visites officielles qui se font parfois au pas de course, le ministre de l’Agriculture Julien Denormandie, a inauguré…
Publicité