Aller au contenu principal

Volailles de chair : lancement de "frères de pondeuses" en Mayenne

Après un essai dans le cadre du projet européen Food Heroes, le volailler mayennais Le Gars Daudet commercialise le 2 décembre des "frères de pondeuses", annonce un communiqué du Technopôle Laval Mayenne, également partenaire du projet. L'élevage des mâles de souches pondeuses est un des moyens d'éviter le broyage des poussins mâles, que l'ancien ministre de l'Agriculture Didier Guillaume souhaitait interdire d'ici fin 2021. Dans le cadre de ce projet, le lycée agricole de Laval a mené deux essais en 2019 et 2020. A l'issue de cette expérimentation, les partenaires se sont positionnés sur un âge à l'abattage de 60 jours pour un poids de carcasse de 700 g, équivalent à un repas pour deux personnes. Sur cette base, Le Gars Daudet commercialise auprès du grand public deux lots de 80 coquelets sous la marque "Les Coquets de Mayenne" au prix de 7 euros pièce. Une vente qui pourrait être amenée à se reproduire plusieurs fois par an. De son côté, le Technopôle de Mayenne (LMT) a déposé un nouveau projet auprès de la Région Pays de la Loire pour tester l'élevage de "Coquets" sous les vergers dans des bâtiments itinérants, indique le chef de projets Nicolas Chomel. Le but : proposer une diversification aux arboriculteurs en visant "1 500 volailles en deux ans".

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

"La délégation de travail accompagne les mutations agricoles"
Élodie Gapihan travaille au Crédit Agricole d'Ille-et-Vilaine. Elle est la seule chargée d'affaires en France, à suivre…
ETA Guillon-Barbot : l'innovation pour modèle économique
Depuis 1977, l'ETA Guillon-Barbot à Vitré (35) fait de l'innovation sa marque de fabrique avec une philosophie qui se veut simple…
"L'épandage sans tonne, c'est l'avenir !"
L'ETA Guégan à Saint Onen La Chapelle (35) a inauguré cette année son "épandeur sans tonne avec rampe à patins". Une première…
OP et AOP seront au cœur de la PAC de 2023
Les organisations de producteurs, Op et les associations entre elles AOP, seront au cœur de la future PAC. Elles pourront…
L’observatoire du coût de revient : "faire œuvre utile"
Apporter sa pierre à l’édifice pour la prise en compte du coût de revient des adhérents dans la construction du prix du lait, c’…
Le projet Egalim II du député Besson Moreau est sur la table
Le député LREM de l’Aube Grégory Besson-Moreau a enfin divulgué sa proposition de loi sur les relations commerciales dans le…
Publicité