Aller au contenu principal

Votre DUER est-il à jour ?

Obligatoire depuis 2002 pour toutes les exploitations qui embauchent ou accueillent des stagiaires, le DUER, quand il existe, est rarement remis à jour. Pour aider les agriculteurs à respecter leurs obligations, la FDSEA propose formations et accompagnement individuel.

Un sol glissant en salle de traite, un tuyau qui traîne, une charge trop lourde, un poste de travail pas à la bonne hauteur, la poussière dégagée par la pailleuse, le bruit des moteurs... Cet inventaire à la Prévert, un rien déprimant, tous les agriculteurs employeurs de main d'oeuvre ou accueillant des stagiaires auraient dû le faire, en passant en revue les différents ateliers de leur exploitation et en recensant, un à un, tous les risques potentiels d'accidents pour remplir leur DUER, le Document unique d'évaluation des risques professionnels. "Mais un état des lieux, réalisé en 2014, a permis de se rendre compte qu'ils sont très peu à l'avoir fait, indique Anne-Elise Maniaval, chargée de mission hygiène, sécurité à la FDSEA. Et ils sont encore moins nombreux à le mettre à jour tous les ans".

 

Obligatoire

 

Pourtant, l'obligation de créer ce DUER date de 2001. Et, depuis novembre 2002, l'absence de ce document peut entraîner une amende de 1 500 € et la faute inexcusable de l'employeur, en cas d'accident. Un document au final pas si compliqué à remplir, comme ont pu se rendre compte une bonne douzaine d'agriculteurs, réunis en ce lundi après-midi chez Paul Lars, producteur de lait à Plouarzel.

"Il faut commencer par identifier l'ensemble des dangers auxquels peuvent être soumis vos salariés ou stagiaires, explique Anne-Elise Maniaval. Puis lister les moyens permettant de les supprimer ou, au moins, de les minimiser". Et là, les rencontres initiées par la FDSEA le temps d'une demi-journée sur une exploitation prennent toute leur sens, les trucs et astuces des uns et des autres profitant à tous.

 

Un outil de communication

 

Il revient ensuite à l'agriculteur de classer chaque risque selon deux échelles, selon la probabilité de sa survenue et sa gravité. Et, dernière obligation en date, le DUER doit désormais contenir, si besoin, les fiches d'exposition aux risques professionnels. "Plutôt qu'une simple obligation administrative, le DUER doit aussi être considéré comme un outil de communication entre employeur et salarié : il doit permettre de faire passer un message de prévention et les consignes de sécurité"..

Pour aider l'employeur dans sa démarche, la FDSEA a décidé de s'engager. Depuis quelques mois, elle organise des rencontres en ferme, pour sensibiliser agriculteurs et agricultrices à la nécessité d'établir un DUER. Et en profite pour présenter le progiciel Systera, proposé par la FNSEA. "Il est très simple d'utilisation et s'applique à toutes les productions", détaille Anne- Elise Maniaval. Pour sa prise en main, la FDSEA propose des formations collectives ou un accompagnement individuel.

Une formation pour créer son DUER

 

 

Agri-formation 29 organise des formations d'une journée sur la réglementation et la méthodologie pour réaliser le DUER, le Document unique d'évaluation des risques, et les fiches d'exposition aux risque professionnels. Animées par Anne-Elise Maniaval, chargée de mission hygiène, sécurité à la FDSEA, ces formations présentent aussi Systera, un progiciel d'aide à l'élaboration du DUER et des fiches, avec création d'un compte utilisateur, et donnent lieu à la remise d'un classeur HSCT.

Les prochaines formations auront lieu de 9h30 à 17h :

- le mardi 7 avril, à la Maison familiale de Morlaix,

- le mardi 14 avril au pôle des métiers de Landivisiau,

- le mardi 28 avril à la Maison familiale d'Elliant.

Renseignements complémentaires et inscription auprès de la FDSEA, au 02 98 64 02 20, choix 2

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le Finistère surfe sur le Bien manger
Après avoir lancé son PAT, projet alimentaire de territoire, le Finistère a continué sur sa lancée, en faisant de 2020 l’année du…
Tout Feu Tout Frais traque additifs, conservateurs, colorants et arômes
À Plabennec (29), voilà 20 ans déjà que Brédial et sa marque Tout Feu Tout Frais traquent sans relâche additifs, conservateurs,…
Légumes de conserve, gérer la variabilité et le prix juste
Une campagne mitigée avec une tendance aux moindres performances des légumes en conserve et surgelé. La Bretagne n’échappe pas au…
Une farine pleine de promesses
Produire une farine à base de blé issue d‘une agriculture locale et raisonnée, tout en répondant aux attentes du consommateur,…
Bovins mutilés : comment agir ?
Depuis plusieurs mois, des faits de mutilations de chevaux ont été signalés un peu partout en France et font régulièrement la Une…
Les ministres trouvent un accord sur la future PAC

Le 21 octobre à l’aube, les ministres de l’Agriculture des 27 sont parvenus à un accord sur la prochaine PAC qui ouvre la…

Publicité