Aller au contenu principal

ÉTUDE
Vous avez dit biodiversité ?

Qui s'intéresse à la biodiversité ? A vrai dire pas grand monde aujourd'hui, le milieu agricole étant plus préoccupé par la situation critique des différentes productions. Dommage !

© Terra

Les petites fleurs, les insectes ou les petits mammifères, tout ce qui fait cette biodiversité aujourd'hui déclinante ont pourtant bel et bien leur intérêt pour l'homme en général et pour l'agriculture en particulier, comme l'a parfaitement souligné, jeudi, dans le cadre du Space, Anne Farruggia, de l'Inra de Clermont-Ferrand et les autres intervenants de la conférence organisée par SitmaFRG(1).
"Les prairies multi-espèces augmentent la motivation des animaux à ingérer, a-t-elle fourni en exemple. Elles influent sur la valeur nutritive et sur son évolution dans la saison en la faisant chuter moins vite. Elles améliorent les caractéristiques sensorielles et nutritives des fromages". C'est aussi pourquoi elle devine un coin de ciel bleu dans le fait que certains éleveurs entretiennent des prairies permanentes qui représentent 1/3 de la SAU. Pour elle, donc, "il est possible de préserver la biodiversité dans les  systèmes d'élevage, même si cela semble plus difficile dans les zones très intensives, comme en Bretagne".
Roger Jumel, du bureau foncier et biodiversité au ministère, ne manie pas la langue de bois et se veut aussi optimiste. Ce service compte aujourd'hui 9 personnes, alors qu'il était seul il y a quelques années. C'est un signe. Tout comme les différentes actions lancées par le gouvernement dès 1998 : les Opérations locales agri-environnementales (Olae), MAET, la nouvelle conditionnalité de la PAC, l'exonération de la TFNB pour certaines zones, le bail environnemental, etc. Des outils de mise en oeuvre, mais pas d'outils spécifiques. De même son service ne dispose-t-il que de "très peu de moyens spécifiques". Quelques crédits pour des actions expérimentales, au total, juste une douzaine.

 

 

"Construire le positif du futur"

Mais l'important, pour lui, est de pouvoir mobiliser d'autres financements, dont, notamment ceux de la PAC. Et, surtout, "de trouver les moyens de concilier une agriculture économiquement dynamique avec la préservation de la biodiversité", souligne-t-il, en donnant l'exemple des subventions accordées pour des chiens afin de protéger du loup les troupeaux.
Certes, reconnaît-il encore, l'érosion de la biodiversité n'a pas cessé, mais de nouveaux objectifs communautaires devraient voir le jour pour renverser la tendance dans les prochaines années. Pour l'heure, "on a tiré des bilans, on recherche de nouvelles pistes. Les erreurs du passé servent à construire le positif du futur".
On croise les doigts.

(1) Association issue du rapprochement de la Sitma (Société des ingénieurs et techniciens du machinisme agricole) et de l'AFGR (Association française de génie rural).

Un modèle

Les deux intervenants ont salué l'initiative du concours des "Prairies fleuries" que nous vous avons présenté en page magazine dans notre dernier numéro. Soutien timide, tout d'abord, du ministère a reconnu Roger Jumel, avant de reconnaître que l'opération lancée par les Parcs nationaux et régionaux avait tous les mérites. Tout d'abord, celui d'avoir su convaincre des agriculteurs. Ensuite, d'avoir montré aux yeux de tous, à commencer de ces derniers, que c'était possible : "on a pu tester et mesurer les résultats des pratiques agricoles préservant la biodiversité. C'est remarquable !". Et, enfin, face à la mobilisation de plusieurs organisations de démontrer, aux dires d'Anne Farruggia, un certain besoin de "faire ensemble". Reste maintenant à le faire savoir plus largement. Nous y avons contribué.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le Finistère surfe sur le Bien manger
Après avoir lancé son PAT, projet alimentaire de territoire, le Finistère a continué sur sa lancée, en faisant de 2020 l’année du…
Bovins mutilés : comment agir ?
Depuis plusieurs mois, des faits de mutilations de chevaux ont été signalés un peu partout en France et font régulièrement la Une…
Légumes de conserve, gérer la variabilité et le prix juste
Une campagne mitigée avec une tendance aux moindres performances des légumes en conserve et surgelé. La Bretagne n’échappe pas au…
Les ministres trouvent un accord sur la future PAC

Le 21 octobre à l’aube, les ministres de l’Agriculture des 27 sont parvenus à un accord sur la prochaine PAC qui ouvre la…

Une farine pleine de promesses
Produire une farine à base de blé issue d‘une agriculture locale et raisonnée, tout en répondant aux attentes du consommateur,…
Tout Feu Tout Frais traque additifs, conservateurs, colorants et arômes
À Plabennec (29), voilà 20 ans déjà que Brédial et sa marque Tout Feu Tout Frais traquent sans relâche additifs, conservateurs,…
Publicité