Aller au contenu principal

Xavier Beulin, réélu président de la FNSEA

Réuni le 9 avril, le conseil d'administration de la FNSEA a procédé au renouvellement du bureau, qui comptera un représentant breton en la présence du morbihannais Thierry Coué. Xavier Beulin a quant à lui été reconduit pour trois ans dans son mandat de président.

Xavier Beulin.
Xavier Beulin.
© Terra

Juste réélu président de la FNSEA, Xavier Beulin a fait parvenir une lettre ouverte à Stéphane Le Foll qui lui aussi vient d’être reconduit au ministère de l’Agriculture. Dans la foulée du congrès de la FNSEA à l’issue duquel une motion avait été envoyée au ministre de l’Agriculture, Xavier Beulin lui rappelle la nécessité d’alléger les normes, les contraintes et les règlements abusifs pour "produire plus et mieux". Et surtout il lui conseille de ne pas fermer la porte à l’innovation et aux investissements "pour construire une agriculture moderne, efficiente et respectueuse de l’environnement". L’occasion pourrait en être donnée dans la loi d’avenir toujours en discussion au Parlement. Le président de la FNSEA rappelle aussi au ministre que le syndicat souhaite s’engager dans le Pacte de responsabilité et de solidarité annoncé par le président de la République en espérant qu’il sera "pragmatique, efficient et concret" et qu’il ne sera pas paralysé "dans des rouages administratifs". "Sinon le passage du pacte aux actes ne sera qu’un acte manqué". Avant de terminer sur l’Europe qu’il souhaite plus attractive grâce à "une gouvernance simplifiée, une approche plus conforme à la réalité, une ouverture réaliste sur la Méditerranée et une politique agricole en capacité de répondre aux besoins des citoyens et aux attentes des paysans".

Le nouveau bureau

Le bureau a été partiellement renouvelé avec l’arrivée de cinq personnalités : Patrick Bénézit du Cantal, Henri Bies-Péré des Pyrénées-Atlantiques, Thierry Coué du Morbihan, Arnold Puech d’Alissac de Seine-Maritime et Eric Thirouin d’Eure-et-Loir.

Le bureau est ainsi composé :

Président : Xavier Beulin (Loiret),

Secrétaire général : Dominique Barrau (Aveyron),

1ère vice-présidente : Christiane Lambert (Maine-et-Loire),

2e vice-président : Henri Brichart (Aisne),

Secrétaires généraux adjoints : Jérôme Despey (Hérault) et Daniel Prieur (Doubs),

Trésorier : Philippe Pinta,

Vice-présidents : Etienne Gangneron (Cher), Joël Limouzin (Vendée), Luc Smessaert (Oise) et Robert Verger (Rhône),

Autres membres : Patrick Bénézit, Henri Bies-Péré, Thierry Coué, Arnold Puech d’Alissac, Eric Thirouin. Membres de droit : François Thabuis (JA), Jacqueline Cottier (Commission des agricultrices), Thierry Bontour (Commission des statuts et conflits).

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Bale grazing, une autre façon de nourrir dehors les animaux en hiver
Inspiré de techniques néo-zélandaises, le bale grazing consiste à disposer de l’ensilage ou du foin dans une parcelle, qui…
Les méthaniseurs bretons défendent un modèle agricole
L'Association des agriculteurs méthaniseurs bretons s'est réunie au Lycée la Touche à Ploërmel (56). Avec les trois quarts d'…
Les producteurs de lait exigent des hausses de prix
Alors que les négociations commerciales avec la grande distribution battent leur plein, les producteurs de lait sont venus…
Agriculture, quelles stratégies bas carbone ?
Mobiliser les acteurs du territoires sur la diminution de leur empreinte en matière de GES, gaz à effet de serre. C’est tout l’…
Les zones d’ombre des nouveaux textes sur les ZNT
Le ministère de l’Agriculture a mis en consultation le 21 décembre deux textes réglementaires sur les zones de non-traitement (…
L'élevage aux abois, étranglé par l’absence de prix et l’envol des charges
Beaucoup de jeunes installés. Après le rassemblement de plus de 300 producteurs de porcs jeudi, pour demander des aides d’urgence…
Publicité