Aller au contenu principal

Bassins versants : un laboratoire d’innovations

Guy Corbel, membre de la chambre régionale d’agriculture de Bretagne Pprésident du groupe professionnel agricole du BV de l’Arguenon (22)

Le bassin versant est un laboratoire pour travailler sur tous les enjeux en lien avec la qualité d’eau. Il s’agit de proposer des choses sur la base du volontariat aux agriculteurs, d’évaluer les freins et les pistes de travail, d’être en capacité de trouver de nouvelles solutions. Plus les années passent et plus l’enjeu est global, et l’idéal est d’avoir des actions multi-critères qui permettent à la fois de travailler sur l’azote, les phytos, l’érosion, la biodiversité et le climat. Tout cela ne fonctionne qu’à condition de se mettre autour de la table, d’en discuter entre professionnels et avec la collectivité. L’agriculteur continue à être sollicité sur les questions d’environnement, mais les adaptations nécessaires ne se traduisent par sur les prix, plutôt indexés sur des cours mondiaux. Les cahiers des charges et autres labels ne sont pas toujours à la hauteur et en lien avec les enjeux locaux.
Il faut donc être intelligent, pour trouver des pistes pour mieux financer les actions et les agriculteurs qui les engagent sur leur exploitation, peut-être avec la Région, avec les agglomérations et les syndicats d’eau. Il sera compliqué sinon, connaissant les enjeux pour les cinq prochaines années, d’avoir des paysans qui s’engagent, sachant ce que les uns et les autres ont déjà entrepris en termes d’améliorations depuis une vingtaine d’années.
Aujourd’hui sur beaucoup de territoires une certaine confiance s’est installée, un dialogue beaucoup plus serein s’est mis en place. Quand on parle actions, la confiance mutuelle permet de construire, de se mettre d’accord. C’est quelque chose de positif. Certains diront, qu’on va trop loin. Je pars du principe que si on anticipe, si on propose, il est plus facile d’éviter la contrainte. Et si l'on peut éviter le réglementaire c’est évidemment mieux.
L’actualité ce sont les algues vertes, les phytos, l’érosion. Il faut être pro-actif, force de proposition, innover. Tout le travail réalisé depuis plus de vingt ans a amené les agriculteurs parfois à râler, mais les choses bougent à force de pédagogie. Même si cela prend du temps, cela porte ses fruits.
Si nous voulons maintenir l’activité agricole, il faudra garder à son minimum l’impact environnemental de l’agriculture. Un autre défi dans les dix ans, est celui des jeunes qui s’installent, qu’ils prennent en considération l’environnement au regard de ces enjeux.
Vous trouverez dans ce numéro un dossier témoignant de cette vitalité et permettant de dire que si les conditions sont réunies, les bassins versants sont des laboratoires d’innovations.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Fébrilité de la filière à l’approche de la fin de la castration à vif
À l’occasion de son assemblée générale, la Fédération nationale porcine (FNP) a demandé un changement de la grille de paiement de…
Une démarche RSE comme moteur du changement ?
Une démarche RSE peut elle être un moteur du changement ? C’est le pari que veut faire le Crédit Agricole des Côtes d’Armor qui a…
La filière porcine en plein doute
Dans une lettre ouverte à Julien Denormandie, la première coopérative porcine de France explique son projet de quitter ATM (le…
L'agriculture se glisse entre les deux tours
Les FDSEA et JA de Bretagne avaient, dès la publication des listes de candidature pour les élections régionales, invité les…
Les agriculteurs mettent ‡ l'honneur le Tour de France et leur territoire
C'est un événement majeur pour tous les territoires qu'il traverse. Et cette année la Bretagne a été gâtée en accueillant même le…
Locus Solus, la petite maison d’édition qui monte...
Créée il y a maintenant neuf ans, Locus Solus se fait peu à peu sa place dans le monde de l’édition, à raison de 40 à 45 ouvrages…
Publicité