Aller au contenu principal

"L'épandage sans tonne, c'est l'avenir !"

L'ETA Guégan à Saint Onen La Chapelle (35) a inauguré cette année son "épandeur sans tonne avec rampe à patins". Une première dans la région. L'entreprise de travaux agricoles se veut moderne et choisit de faire confiance aux innovations pour offrir le meilleur service à ses clients.

Dans un rayon de 1 km entre la fosse et la parcelle, la pompe est reliée directement à la fosse.

En l'espace de quatre ans, l'ETA a acheté trois tonnes à lisier de 20 000 m3, deux citernes de 30 000 m3, un automoteur et une sans-tonne, qui viennent compléter la gamme d'une sans tonne et de la tonne de 18 000 m3 utilisées auparavant. Corentin Guerro, salarié de l'entreprise explique ces investissements par la hausse de la demande : "jusqu'ici beaucoup d'agriculteurs épandaient du fumier classique, mais l'augmentation du nombre de logettes, et les installations de méthanisation qui génèrent du digestat ont changé la donne". Pour preuve, le dernier achat en date a épandu 10 000 m3 de digestat sur les 21 000 m3 passés cette année.

 

Un outil innovant

L’epandeur sans tonne avec la rampe a patins Bomech de 18 mètres de large est relié à la fosse. Accroché à l’arrière de la rampe, le tuyau est déroulé dans les parcelles. "Grâce à ce système, on constate moins de tassement du sol", explique le salarié. De plus, la rampe dépose le lisier directement au pied de la plante ce qui évite la déperdition et les odeurs. Un dernier avantage qui bénéficie à l’entourage proche mais permet également aux éleveurs laitiers de remettre au pâturage plus rapidement sur les parcelles concernées.

J’ai commencé à l’utiliser le 1er février sur pâture et dès le 15 février sur céréales.

Une utilisation immédiate

"J’ai commencé à l’utiliser le 1er février sur pâture, et dès le 15 février sur céréales", se rappelle Corentin Guerro qui a étendu près de 21 000 m3 cette année. Une forte demande qui correspond à une volonté massive des agriculteurs de respecter les sols. "En comparaison, notre outil pèse 15 tonnes, plus 400 kg de tuyaux, quand un ensemble tracteur et tonne pèse aux alentours de 40 tonnes. Un allégement important qui nous permet d’accéder plus vite aux parcelles", résume le jeune homme. Alors que les épandages de lisier s'intensifient le salarié préssent que "l'épandage sans tonne, c'est l'avenir. Un agriculteur qui y a goûté ne revient pas en arrière". Lors d'un nouvel achat, c'est souvent la première année qui est charnière car il faut faire connaître le produit. "Souvent nos clients fidèles choissisent de nous faire confiance en testant la machine et ça fait effet boule de neige quand les voisins constatent l'efficacité de l'outil", confie Corentin Guerro.

épandage

Comment ça marche ?

Nous avons eu une petite mise en route dans la cour de l'entreprise lors de la livraison, et j'ai beaucoup appris à l'utiliser en l'utilisant justement... Je pensais que la prise en main serait plus difficile avec le tuyau qui traîne à l'arrière, c'est plus compliqué de lever dans les bouts, mais finalement ça a fonctionné assez vite, explique le salarié.
À savoir que suivant la distance entre la fosse et les parcelles il peut être nécessaire de positionner des caissons à proximité du champs. Dans un rayon de 1 km, la pompe est reliée à la fosse. À plus d'1 km, le ravitaillement doit s'effectuer avec une tonne ou une citerne sur camion jusqu'au caisson. L'ETA dispose de deux caissons de 45 t et d'un de 60 t. À plus de 2 km, Corentin Guerro recommande "de ravitailler avec trois tonnes. Le débit est de 180-200 m3/heure".

 

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

"La délégation de travail accompagne les mutations agricoles"
Élodie Gapihan travaille au Crédit Agricole d'Ille-et-Vilaine. Elle est la seule chargée d'affaires en France, à suivre…
ETA Guillon-Barbot : l'innovation pour modèle économique
Depuis 1977, l'ETA Guillon-Barbot à Vitré (35) fait de l'innovation sa marque de fabrique avec une philosophie qui se veut simple…
"L'épandage sans tonne, c'est l'avenir !"
L'ETA Guégan à Saint Onen La Chapelle (35) a inauguré cette année son "épandeur sans tonne avec rampe à patins". Une première…
OP et AOP seront au cœur de la PAC de 2023
Les organisations de producteurs, Op et les associations entre elles AOP, seront au cœur de la future PAC. Elles pourront…
L’observatoire du coût de revient : "faire œuvre utile"
Apporter sa pierre à l’édifice pour la prise en compte du coût de revient des adhérents dans la construction du prix du lait, c’…
Le projet Egalim II du député Besson Moreau est sur la table
Le député LREM de l’Aube Grégory Besson-Moreau a enfin divulgué sa proposition de loi sur les relations commerciales dans le…
Publicité