Aller au contenu principal

Requestionner régulièrement notre situation d’exploitant

Bernard Simon, président de la MSA d'Armorique, membre de la chambre d'agriculture des côtes d'Armor.

Le métier d’agriculteur porte divers engagements de responsable d’entreprise. Dès que nous nous installons et tout au long de notre carrière, nous devons nous poser la question du statut juridique adéquat.
Les chambres d’agriculture, au travers de leur service entreprises, nous alertent sur les risques que font peser sur notre patrimoine personnel et professionnel, nos différents choix. Nous devons, à chaque étape de la vie de l’entreprise, penser notre parcours individuel et familial. De l’exploitation dite individuelle, aux différents statuts de sociétés, notre décision ne sera pas neutre en cas de difficultés. Notre chambre consulaire a souhaité conforter les compétences mises au service des agriculteurs. Les juristes, les conseillers d’entreprises sont à notre disposition pour nous guider dans nos choix.
Au cours de la vie de l’exploitation les écueils sont nombreux, aucune entreprise n’est à l’abri d’un accident de parcours. Les aléas peuvent êtres d’ordre économique, mais aussi à l’occasion d’un ennui de santé ou d’une séparation. Ces évènements amènent à considérer la responsabilité de l’exploitant vis-à-vis des engagements financiers. Cette responsabilité peut impacter les biens personnels, de la famille, des associés. Nous devons essayer de protéger nos proches. Le statut de l’entreprise, mais aussi la couverture par les assurances des emprunts, permettent de trouver le niveau de protection adapté à chaque situation. Pour les couples, le choix du statut conjugal a aussi son importance.
Les chambres d’agriculture, au sein de l’initiative Entr’Agri (Réagir), coordonnent les acteurs de l’accompagnement lorsque les difficultés surviennent. Le contexte juridique peut faciliter ou, à l’inverse, complexifier la résolution des problèmes. L’entourage professionnel peut diriger l’exploitant vers cette structure, pour un accompagnement respectant l’anonymat et la neutralité de conseil.
Sachons requestionner notre situation d’exploitant régulièrement au cours de notre carrière et nous adapter en fonction de notre projet professionnel, mais aussi notre projet de vie.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Arrêt de la castration à vif : le ministre présente son plan d'action
Vendredi 19 novembre, Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, s'est rendu dans les Côtes-d’Armor, aux…
Le Finistère à l’honneur des Trophées de l’agro-écologie
Le ministère de l’Agriculture et de l'Alimentation, avec le soutien du Crédit Agricole, organise chaque année les Trophées de l’…
Mettre à profit la biodiversité pour contrôler les ravageurs
La biodiversité est souvent considérée comme une notion abstraite à l’usage des naturalistes. Avec l’avancée des connaissances,…
Trop c’est trop

Alors que l’on nous parle de souveraineté alimentaire et de transmission-installation,force est de constater que la…

Égalité dans les territoires ruraux : mais où sont les femmes !
"Femmes et ruralité : en finir avec les zones blanches de l’égalité", tel est le titre du rapport d’information que vient de…
Prophylaxie bovine : quid de la nouvelle réglementation ?
La loi de santé animale (LSA) fixe les grands principes de prévention et d’éradication des maladies animales et impose pour la…
Publicité