Aller au contenu principal

Un camembert breton récompensé !

Un camembert breton médaillé au concours international de Lyon, qui fait parler de lui ! Mais derrière ce fromage et cette médaille se cache un couple de passionnés qui s’est lancé il y a seulement 1 ans dans la transformation laitière. Curieux et entreprenants, Angelina et Ludovic Poilvet nous ouvrent les portes de leur magasin fermier pour parler de leur parcours et de leurs produits.  

Angelina et Ludovic Poilvet, accompagnés de leur salarié, Ferme de la vache meuhg’lait à Saint-Rieul (22).

Depuis fin décembre on ne parle que de lui, ce petit camembert breton sacré meilleur camembert au concours international de Lyon. Mais, il n’est pas seul sur l’étalage du petit point de vente de la Ferme de la vache meuhg’lait à Saint-Rieul (22). Crème crue, fromage blanc, fromage frais, tomme, lait cru et beurre partagent aussi la vitrine. En effet, le couple Poilvet ne manque pas d’idées pour valoriser le lait de leur ferme.
 

Une reconversion professionnelle
Tout est parti d'une petite fabrication réalisée dans la cuisine familiale pour les fêtes de Noël. "Pendant trois ans, je me suis amusée à tester différentes recettes de fromages que je faisais goûter à notre entourage. Et petit à petit l'idée est venue : pourquoi ne pas se lancer", explique Angelina Poilvet. "J’étais infirmière à la base, mais j’avais envie de changement, j’ai donc suivi des formations avec la chambre d’agriculture, le GDS et je suis allée une semaine dans l’Orne pour apprendre le métier avant de rejoindre Ludovic, installé depuis 2009, sur l’exploitation de ses parents", explique Angelina. En 2019, son projet se concrétise avec la construction d’un laboratoire de transformation équipé de deux salles d’affinage. Un investissement de 150 000 €, subventionné à hauteur de 30 000 € par la région Bretagne. En cinq ans, le couple espère transformer les 150 000 l de lait B, sur un quota total annuel de 500 000 l. Mais déjà le succès est au rendez-vous et le bilan 2020 est très encourageant avec plus de 75 000 l de lait transformés au cours de l’année. "Nous allons devoir réaménager nos locaux pour pouvoir nous développer, nous allons recréer un magasin pour accueillir nos clients à l’extérieur et transformer le magasin actuel en nouvelle salle", explique Ludovic.
 

Valoriser le lait de nos vaches
Le lait est récolté sur place. "Il provient de notre troupeau composé de 76 vaches laitières, dont deux jersaises, nos mascottes", confie Ludovic. Les vaches sont nourries sans OGM et passent le plus clair de leur temps en extérieur valorisant ainsi les 30 ha de pâtures accessibles. Le couple souhaite être le plus transparent possible. Ainsi, lors de la construction de leur nouveau bâtiment, ils ont imaginé un parcours pédagogique permettant aux visiteurs de découvrir le lieu de vie des vaches, l’atelier de transformation et de comprendre via des panneaux les différentes étapes de fabrication de leurs produits. Malheureusement, avec le covid et les règles sanitaires en application, le public ne peut en bénéficier à ce jour.

   Un étalage bien rempli : crème crue, fromage blanc, fromage frais, tomme, lait cru, beurre et bien sur camembert.

Un franc succès
Le développement de la transformation a poussé le couple à embaucher un salarié agricole à mi-temps, pour les épauler dans l’élevage. Car il faut dire qu’on ne chôme pas à l’Earl Poilvet. Un programme rythmé par la vie du troupeau et la préparation minutieuse de chaque produit, sauf le mercredi : la journée est consacrée à leurs trois enfants. "C’est une vraie histoire de famille, ils participent avec nous aux différentes tâches" explique Angelina. Une consécration qui porte ses fruits car en novembre dernier, deux de leurs produits ont été médaillés. "À la base, nous souhaitions seulement confronter notre fromage à un jury de professionnels et nous avons eu la surprise de remporter la médaille d’or". Une médaille qui fait parler, car si le camembert trouve son origine en Normandie, sont appelés camembert tous les fromages à pâte molle, et croûte fleurie conservé dans une boîte en bois. Celui-ci n’a donc rien à envier à son voisin. Il trouve d’ailleurs aujourd’hui un franc succès ! "Les grandes surfaces viennent vers nous, mais nous préférons pour l’instant honorer les partenariats que nous avons liés avec les magasins de producteurs, coopératives, fermes aux alentours" conclut-elle.
 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Jean-Elie Le Crom : "J’avais vraiment envie de m’installer"
Son truc ?  "Les vaches et le lait". Une passion ! Jean-Elie Le Crom l’a chevillée au corps. Alors, à 22 ans, il vient de…
Du maïs semé tous les 50 cm pour réduire l’usage des phytos
Si il est courant de semer son maïs avec un inter-rang de 75 cm, Alex Delamarre et Philippe Briand, entrepreneurs agricoles sur…
L’irrigation : "l’assurance récolte de toute la filière"
Fin des six syndicats locaux qui contribuaient depuis 40 ans au développement de l’irrigation en Bretagne. Place à Breizh…
Les éleveurs de volailles en colère contre certains distributeurs
La semaine passée la Confédération française de l’aviculture (CFA) dénonçait "l’indifférence des enseignes Carrefour, Casino et…
63% des abattages de porcs en Bretagne aux mains de trois groupes en 2020
En 2020, à partir des données Uniporc Ouest, le nombre de porcins abattus en Bretagne montre une diminution de l’activité. Dans…
PAC 2023 : les derniers arbitrages feront la différence dans les fermes
L'Europe a fixé de nouveaux objectifs à la PAC, et laissé plus de latitude aux États membres dans la déclinaison nationale des…
Publicité