Aller au contenu principal

BV contentieux
Les agriculteurs ont maintenu la pression

A l'appel de la FDSEA, 1 000 agriculteurs se sont retrouvés la semaine dernière pour manifester devant les sous-préfectures de Dinan, Guingamp et Lannion. Ces démonstrations de force ont fait suite à la visite d'une délégation bretonne à Matignon . Aujourd'hui, on annonce des avancées dans l'application des mesures.

400 agriculteurs se sont déplacé devant les grilles de la sous-préfecture de Guingamp. Comme à Dinan et à Lannion, ces derniers ont manifesté leur colère d'être floués malgré les efforts réalisés. C'est dans le calme que les démonstrations de force se sont déroulées.
400 agriculteurs se sont déplacé devant les grilles de la sous-préfecture de Guingamp. Comme à Dinan et à Lannion, ces derniers ont manifesté leur colère d'être floués malgré les efforts réalisés. C'est dans le calme que les démonstrations de force se sont déroulées.
© TERRA
"Depuis 15 jours, c'est une course contre la montre que nous avons entamée pour faire changer la décision de l'Etat", a lancé Jean-Jacques René de la FDSEA. Après Saint-Brieuc et Matignon la semaine précédente, 1 000 agriculteurs à travers le département se sont mobilisés pour protester contre les mesures prises par l'Etat pour la reconquête de la qualité de l'eau. Calmes, déterminés mais les visages graves, ils étaient 400 agriculteurs rassemblés à Guingamp devant les grilles de la sous-préfecture sous une pluie persistante. Pendant qu'une délégation de responsables était reçue par le sous-préfet, un grand feu a été allumé. De retour, la délégation a confirmé que des expertises seraient menées sur les bassins versants concernés. Avant de se séparer, vers 22h30, tracteurs et manifestants se sont rendus sur la RN12 pour filtrer la circulation dans le sens Brest-Saint-Brieuc. Sous une pluie battante, le barrage a été levé à 23h.

Vers des mesures plus spécifiques
"Les expertises sont en route", expliquent Jean-Jacques René et Alain Tiengou, les responsables syndicaux en charge de l'environnement. Les épreuves de force ont été payantes : la mesure des 140 unités et la baisse de cheptel ne seraient plus appliquée de façon systématique sur les bassins versants concernés. Pour établir un plan complémentaire, un état des lieux est donc en cours (voir article en région). Une copie sera rendue à Bruxelles le 21 mars. "La mobilisation dans le calme des agriculteurs, la tournée à Matignon et nos propositions ont permis de faire bouger la situation", indique Jean-Jacques René . Ce dernier rappelle qu'il ne faut en aucun cas relâcher les efforts réalisés pour la qualité de l'eau. "Il ne faut pas croire que l'on a obtenu un chèque en blanc. Il faut très rapidement atteindre le seuil des 50 mg de nitrate".


Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Bale grazing, une autre façon de nourrir dehors les animaux en hiver
Inspiré de techniques néo-zélandaises, le bale grazing consiste à disposer de l’ensilage ou du foin dans une parcelle, qui…
Mon vœu pour 2022

"Adieu veau, vache, cochon, couvée", c’est ainsi que pourrait se résumer le bilan de l’année qui s’achève. Les…

Les méthaniseurs bretons défendent un modèle agricole
L'Association des agriculteurs méthaniseurs bretons s'est réunie au Lycée la Touche à Ploërmel (56). Avec les trois quarts d'…
Agriculture, quelles stratégies bas carbone ?
Mobiliser les acteurs du territoires sur la diminution de leur empreinte en matière de GES, gaz à effet de serre. C’est tout l’…
Les zones d’ombre des nouveaux textes sur les ZNT
Le ministère de l’Agriculture a mis en consultation le 21 décembre deux textes réglementaires sur les zones de non-traitement (…
"La contractualisation doit participer à la juste rémunération"
Jean-François Guihard vient d'être élu à la présidence d'Interbev, l’interprofession bétail et viandes. Cet artisan-boucher de…
Publicité