Aller au contenu principal

Littoral morbihannais, la vie du sol souffre

 Littoral morbihannais

Soutenir les productions primaires sur le littoral : la vocation de l’association CAP 2000 depuis bientôt vingt ans, ne se dément pas. Y compris quand il s’agit de constater l’appauvrissement des sols agricoles littoraux que la matière organique déserte. C’est l’un des nombreux sujets abordés à la faveur de l’assemblée générale de l’association, mardi dernier à Auray. Dix-huit agriculteurs du littoral s’agrègent sur ce constat avec une labellisation GIEE agro-écologie en cours. CAP 2000, c’est aussi l’animation de la charte des bonnes pratiques agricoles et des diagnostics bactériologiques sur les exploitations agricoles littorales. Pour soutenir techniquement les conchyliculteurs et pêcheurs à pied, ce sont également des mesures de l’impact de la pêche à pied sur les herbiers de zostères du golfe du Morbihan ou la mise en valeur des liens entre conchyliculture et biodiversité… De nombreux sujets abordés, de la concertation et une salle comble lors de cette AG.  

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Publicité