Aller au contenu principal

Remplacement : le Sdaec fête ses 30 ans

Nouveau logo, nouveau partenariat… Agé de 30 ans, le Sdaec ne cesse de tracer sa route. Son objectif : attirer les jeunes agriculteurs.

Nouveau logo, nouveau partenariat… Agé de 30ans, le Sdaec ne cesse de tracer sa route. Son objectif : attirer les jeunes agriculteurs.
Nouveau logo, nouveau partenariat… Agé de 30ans, le Sdaec ne cesse de tracer sa route. Son objectif : attirer les jeunes agriculteurs.
© TERRA
Né en 1977, à l'initiative de cinq coopératives, le Service départemental d'aide aux cultures et en élevage (Sdaec) a fêté ses 30 ans à Bourbriac, en Côtes d'Armor. Sa progression impressionne. De 250 journées par an, à sa création, le Sdaec est passé à 37 000 journées de travail réalisées auprès de 4 729 adhérents répartis sur trois départements, les Côtes d'Armor, l'Ille-et-Vilaine et le Finistère. Les demandes du secteur agricole ont évolué au fil du temps. Si le motif accident-maladie représente 57% des journées de remplacement (20% pour motif de paternité/maternité), les demandes pour congés et week-end ont fait un bond de 50% en 2006 et représente près de la moitié des demandes (48%). De même, le motif de complément de main d'œuvre a progressé de 63%.
Célébrée par ses anciens dirigeants pour son parcours, l'entreprise qui compte 200 salariés ne semble pas connaître la crise. Mais, pour son président, Jean-Yves Milbeau, l'enjeu est aujourd'hui de parvenir à faire adhérer les jeunes.

Une structure en perpétuelle évolution

Deux étapes ont marqué son histoire. En 1977, le congé maternité se met en place. Puis en 1981, il y a l'arrivée de l'assurance collective. L'outil a su s'adapter. Parmi les nouvelles évolutions, l'accès aux services de remplacement est rendu possible aussi bien à ceux qui adhérent à l'assurance collective qu'aux non assurés. En avril dernier, une nouvelle étape a été franchie avec la signature d'un protocole d'accord avec trois autres services bretons. De même, à l'occasion de l'assemblée générale, c'est avec "Finistère remplacement" qu'une convention de partenariat portant sur le service à l'adhérent, la promotion, la formation et l'aide Cas-dar a été signée.
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

La bio à grande échelle : utopie ou réalité ?
Alors que s'est tenu cette semaine le Congrès mondial de la bio à Rennes, se pose la question de la faisabilité du changement d’…
Julien Denormandie, un ministre de l’Agriculture en immersion au Space
Loin des visites officielles qui se font parfois au pas de course, le ministre de l’Agriculture Julien Denormandie, a inauguré…
À quelques jours de l'ouverture, l'effervescence gagne le Space
A l'heure ou l'élevage devient une question de société, le retour du Space en présentiel, du 14 au 16 septembre, est d'autant…
Au Space, les élèves du Nivot s’occupent des Normandes

Cette année, le Space servira de cadre au concours national de la race Normande, pour lequel 85 animaux ont été sélectionnés.…

Une nouvelle croissance est possible

Septembre 2021 aura permis de renouer avec le Space, salon des productions animales, carrefour européen. Un carrefour de…

Christiane Lambert
"Les citoyens passent des commandes et les consommateurs ne sont pas au rendez-vous"
La présidente de la FNSEA était la semaine passée au Space. Alors que cette semaine du 21 au 23 septembre avait lieu à Niort dans…
Publicité